Aller au contenu principal

LE SOMMET DE LA DEMOCRATIE QUI DEPLAIT AUX AUTORITAIRES ?

BILLET

UN ENGAGEMENT LORS DE L’ELECTION

Sans surprise, les principaux rivaux de Washington, Pékin et Moscou en tête, ne figurent donc pas dans la liste des invités de ce « sommet pour la démocratie », une promesse de campagne dont la première version aura lieu en ligne les 9 et 10 décembre, avant une rencontre en personne un an plus tard. La Turquie, alliée de Washington au sein de l’OTAN, mais dont le président, Recep Tayyip Erdogan, qui avait été qualifié d’« autocrate » par Joe Biden, ne figure pas non plus au nombre des pays participants.

L’Inde, souvent qualifiée de « plus grande démocratie du monde », sera, en revanche, présente malgré les critiques fréquentes des défenseurs des droits humains à l’endroit de son premier ministre nationaliste hindou, Narendra Modi. Tout comme le Pakistan, en dépit de relations en dents de scie avec Washington.

Le président des Etats-Unis ne l’a pas caché depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier : le combat entre les démocraties et les « autocraties », incarnées à ses yeux par la Chine et la Russie, est au cœur de sa politique étrangère.

La Chine s’oppose « fermement » à l’invitation de Taïwan au sommet de la démocratie de Joe Biden

Le président des Etats-Unis envoie un message clair en conviant l’île autonome, que Pékin considère comme l’une de ses provinces appelée à revenir dans son giron. 

Oui à Taïwan, non à la Chine. Pékin a fait part, mercredi 24 novembre, de sa « ferme opposition » à l’invitation de Taïwan au sommet virtuel pour la démocratie du président américain, Joe Biden, qui réunira quelque 110 pays en décembre. « Taïwan n’a pas d’autre statut en droit international que celui de partie intégrante de la Chine », a déclaré devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

Taïwan, au contraire, a remercié M. Biden. « Grâce à ce sommet, Taïwan pourra partager son expérience de réussite démocratique », a déclaré à la presse Xavier Chang, porte-parole du bureau de la présidence.

Au Moyen-Orient, seuls Israël et l’Irak ont été conviés à cette réunion. Les alliés arabes traditionnels des Américains que sont l’Egypte, l’Arabie saoudite, la Jordanie, le Qatar et les Emirats arabes unis sont absents. Joe Biden a aussi invité le Brésil, pourtant dirigé par le président d’extrême droite très controversé Jair Bolsonaro.

LES REVERS DE LA DEMOCRATIE – AU MOMENT OU LE RAPPORT IDEA EST PUBLIE

En Europe, la Pologne est représentée, malgré les tensions récurrentes avec Bruxelles au sujet du respect de l’Etat de droit, mais la Hongrie du premier ministre Viktor Orban ne l’est pas. Côté africain, la République démocratique du Congo, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Niger font partie des pays invités.

Ce sommet est organisé alors que la démocratie a connu de nombreux revers ces derniers mois dans des pays où les Etats-Unis avaient placé d’importants espoirs : le Soudan et la Birmanie, théâtres de coups d’Etat militaires, l’Ethiopie, en proie à un conflit qui risque de la faire « imploser », selon la diplomatie américaine, ou encore l’Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir à la faveur du retrait américain après vingt années d’efforts de démocratisation.

La démocratie américaine a reculé sous Trump

Les Etats-Unis eux-mêmes ont rejoint pour la première fois la liste des « démocraties en recul », du fait principalement d’une dégradation sous l’ère Trump, selon un rapport de référence publié par l’organisation intergouvernementale International IDEA (pour International Institute for Democracy and Electoral Assistance – « Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale »).

Voir notre série de publications d’hier et de ce jour sur les travaux d’une exceptionnelle qualité d’IDEA.

VOIR NOS PUBLICATIONS RELATIVES AU SOMMET

https://metahodos.fr › 2021/08/25UN «SOMMET POUR LA DÉMOCRATIE» EN DÉCEMBRE 2021. AU …25 août 2021 — AUTORITARISME, CORRUPTION, DROITS HUMAINS AU CENTRE seront au cœur des discussions lors de la rencontre qu’a annoncée Joe Biden récemment.


https://metahodos.fr › 2021/04/18VERS UN SOMMET POUR LA DÉMOCRATIE : QUELS NOUVEAUX …18 avr. 2021 — METAHODOS VA PROCHAINEMENT FORMALISER LES PISTES D’ACTION ELABOREES ET SE […] Non classé · ÉTAT DE DROIT ET DEMOCRATIE : FISSURES ET FRISSONS.


https://metahodos.fr › 2021/01/08Le projet américain d’une Alliance Globale Des Démocraties8 janv. 2021 — Au programme de Joe BIDEN: convoquer un « sommet pour la démocratie », avatar d’une « alliance des démocraties » Les menaces internes sur la …

https://metahodos.fr › 2021/09/01UN BEL ÉTÉ AVEC METAHODOS-LES ENTRETIENS DE LA MÉTHODE1 sept. 2021 — UN «SOMMET POUR LA DÉMOCRATIE» EN DÉCEMBRE 2021. AU PROGRAMME : AUTORITARISME, CORRUPTION, DROITS HUM

https://metahodos.fr › 2020/05/27Les autoritaires vont-ils l’emporter sur les démocrates ? – metahodos.fr27 mai 2020 — INSTITUT MONTAIGNE Par Michel Duclos et Bruno Tertrais « On peut considérer que le Covid-19 entraîne le monde dans sa première crise vraiment …

https://metahodos.fr › 2021/04/16EUROPE MUST PUSH JOE BIDEN’S « ALLIANCE OF DEMOCRACIES ».16 avr. 2021 — Michel Duclos, conseiller spécial géopolitique, et Bruno Tertrais, Senior Fellow sur les affaires stratégiques, examinent, …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :