VERS UN SOMMET POUR LA DÉMOCRATIE : QUELS NOUVEAUX BESOINS ET PROGRAMMES DÉMOCRATIQUES.

Vers un sommet pour la démocratie

23 avril 2021 IDEA

Le président américain Joe Biden s’est engagé dans sa campagne électorale à reconstruire les alliances mondiales, illustrées par un sommet pour la démocratie, qui, selon lui, «renouvellerait l’esprit et le but commun des nations du monde libre». 

Voir notre publication récente: EUROPE MUST PUSH JOE BIDEN’S « ALLIANCE OF DEMOCRACIES ».

Pour discuter des résultats et des activités d’un rassemblement pour la démocratie, International IDEA, le Secrétariat permanent de la Communauté des démocraties (PSCD) et l’ Open Government Partnership (OGP) se réunissent pour entamer la conversation et ouvrir la voie «Vers un sommet pour la démocratie . » Inscrivez-vous ici .

En 1995, 14 pays se sont réunis et ont proposé la création d’une organisation multilatérale dédiée uniquement au soutien de la démocratie dans le monde, qui a donné naissance à International IDEA, actuellement une organisation mondiale de premier plan, avec 33 États membres, reconnue comme un think-and-do tank, conçu pour «aider la communauté mondiale à répondre avec souplesse aux nouveaux besoins et programmes démocratiques». 

En 2000, la Communauté des démocraties a été créée lorsque 106 nations ont adopté la Déclaration de Varsovie son document fondateur, s’engageant à soutenir 19 principes des droits de l’homme et de la démocratie. La Communauté des démocraties compte actuellement 29 États membres du Conseil des gouverneurs. Et en 2011, le Partenariat pour un gouvernement ouvert a été mis en place pour revigorer la démocratie en donnant à la société civile une voix plus forte et en donnant aux citoyens les moyens de façonner et de superviser de manière plus transparente, responsable, et des gouvernements inclusifs. Il compte désormais 78 membres nationaux et un nombre croissant de membres infranationaux.

Malgré un large engagement envers les valeurs et principes démocratiques, il est évident qu’aujourd’hui la démocratie est confrontée à des défis qui existent depuis un certain temps mais qui ont été dévoilés et exacerbés par la pandémie COVID-19. Ces défis démocratiques ont été au cœur du travail d’organisations de premier plan telles qu’International IDEA, la Communauté des démocraties et l’OGP, qui déploient des efforts importants pour y faire face – dans la mesure du possible – grâce au développement d’une politique multilatérale et d’un cadre juridique, la la facilitation de plates-formes, la consolidation de produits de connaissance de haute qualité, ainsi que la mise en œuvre de projets d’assistance technique sur le terrain, visant à soutenir et à faire progresser la démocratie dans le monde.

Compte tenu de la trajectoire de longue date et des travaux de renforcement de la démocratie mondiale menés par International IDEA, la Communauté des démocraties et le Partenariat pour un gouvernement ouvert, cet événement en ligne visera à:

Cette réunion réunira des représentants de haut niveau des trois organisations organisatrices, qui partageront les enseignements tirés de leurs travaux en cours pour soutenir la démocratie dans le monde. L’événement fournira en outre un espace pour mettre en évidence la valeur importante des trois organisations leaders de la démocratie et fournir des idées potentielles pour le Sommet mondial pour la démocratie. Un engagement commun des trois organisations est un soutien fort à la société civile, qui se joindra également à cet événement virtuel, pour partager leurs priorités.  

Les principaux résultats de cet événement en ligne seront l’élaboration d’un document présentant les faits saillants de la réunion, y compris un ensemble de recommandations sur deux aspects:

Ordre du jour (provisoire)

09h00 Accueil et conseils techniques par la modératrice Patricia Galdamez, conseillère principale, PSCD
9 h 05 à 9 h 20Les premiers pas d’un sommet pour la démocratie, Ted Piccone
9 h 20 à 10 h 00 Vers un sommet pour la démocratie, perspectives des parties prenantes de la démocratieSuneeta Kaimal, PDG de l’Institut de gouvernance des ressources naturellesMaria Sarungi- Tsehai, militante, Change Tanzania MovementMaria Baron, PDG de Directorio Legislativo, actuelle coprésidente société civile de l’OGPThomas E. Garrett, secrétaire général, Communauté des démocratiesKevin Casas-Zamora, Secrétaire général, Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (International IDEA)Joe Powell, directeur général adjoint, Open Government Partnership
10h00 – 10h15 Session de questions / réponses
10h15 – 10h20 Remarques de clôture

​ORGANISATIONS PARTENAIRES / COLLABORATEURS: Communauté des démocraties, partenariat pour un gouvernement ouvert