Aller au contenu principal

« Branquignols et bras cassés »: Jacques Juliard aura osé, dans Marianne.

Par Jacques Julliard 05/02/2021

« L’impression qui se dégage de cette accumulation de faits accablants est celle d’un gouvernement de branquignols et de bras cassés, qui paraît ne rien prévoir, ne rien anticiper, et improviser au gré de la conjoncture sanitaire et des humeurs des Français », écrit Jacques Julliard, éditorialiste de « Marianne ».

Il y a au moins un point commun entre les diverses étapes du combat engagé depuis un an par la France contre le Covid, c’est qu’elle les a toutes ratées.

Comme les carabiniers, elle est arrivée trop tard quand il a fallu s’équiper de masques ; elle n’a pas su organiser efficacement le traçage, non plus que le séquençage du virus ; elle a déconfiné de manière trop radicale le 11 mai 2020, au point de perdre rapidement le bénéfice du premier confinement ; elle s’est lancée trop tard et avec trop peu de moyens dans la course au vaccin ; elle a pris encore plus de retard dans la commande des vaccins étrangers et dans la mise en œuvre de leur distribution.

C’est un désastre à peu près complet qui lui vaut la 73e place sur 98 dans le classement du Lowy Institute australien à propos de la gestion de la pandémie. Seuls, parmi les « grands pays », l’Espagne et les États-Unis ont fait encore moins bien.

Arrêtons-nous à la question des vaccins, car elle cumule tous les manquements, toutes les déficiences, toutes les occasions perdues qui nous accablent aujourd’hui.

La démonstration est faite que le pays de Pasteur, comme on dit volontiers avec un peu d’emphase, est largué dans le domaine de la recherche…

1 réponse »

  1. Bonjour, nous sommes plus sur un déficit d’organisation et de réserve, ,notre pays a de beau reste issu de la révolution et de l’empire, mais tout a été détricoté au fil des années pour une gestion non stratégique mais économique, la sécurité sanitaire est un bel exemple, si nous avions 150 000 jeunes organisés et formés grâce à un SNU efficace avec un minimum de moyen nous aurions pu mobiliser 250 Groupes Tactiques Assistance sanitaire sur les hôpitaux ou pour armer des centres provisoires ou mobiles. Si nous avions un conflit nous aurions les mêmes problèmes avec les troupes, les munitions et très très peu de réserve. Nous avons abandonné la robustesse, pour l’agilité (le système D en Français) donc peu de résilience de l’état, il nous reste la résilience du peuple pour combien de temps ? Nous devriosn avoir des réserves formées dans 5 domaines régaliens ou nous sommes sans muscles :
    Sécurité logistique et sanitaire (pandémie, arrivée massive de réfugier, catastrophe …)
    Sécurité civile (renforcement des pompiers juste suffisant en temps normal) risques sur les personnes et les biens (risques naturels, risques industriels, risques de conflits)
    Sécurité publique renforcer la Gendarmerie et la Police pour la protection des infrastructures d’importance majeur.
    Sécurité environnementale : prévention par l’éducation, surveillance, grand travaux sur les friches, sur le reboisement, sur la dépollution)
    Défense du territoire : Avoir un véritable garde nationale capable d’assurer la défense du territoire si notre armée est engagée sur une grosse opération extérieure sans que nous ayons le choix. Rendre leurs réserves à chaque armées elles en auront besoin pour ce recompléter ou ce renforcer.

    La France ne maitrise plus les mots organisation et volume !
    Et cela ne date pas de ce gouvernement,

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :