Aller au contenu principal

PERQUISITIONS AU SOMMET DE L’ÉTAT

Les deux enquêtes sur les campagnes électorales d’E Macron et les marchés conclus pendant les deux mandats

Le Parquet national financier avait annoncé, en novembre, l’ouverture de deux enquêtes sur l’intervention des cabinets de conseil dans les campagnes électorales d’Emmanuel Macron.

Pour McKinsey, c’est la deuxième perquisition en moins de sept mois. Selon les informations du Parisien, confirmées par l’Agence France Presse, les gendarmes de la section de recherches de Paris ont perquisitionné les locaux parisiens du cabinet de conseil mardi 13 décembre dans la matinée. Le même jour, une perquisition avait lieu au siège du parti Renaissance et à celui de l’association de financement du parti.

Dès lors une question se pose : y aura t il , logiquement des perquisitions de la Présidence et des ministères concernés par les marchés ?

ARTICLE Extrait

Comptes de campagne d’Emmanuel Macron : les locaux du parti Renaissance et du cabinet de conseil McKinsey perquisitionnés

Le Monde 14 12 2022

Les locaux de Renaissance, le parti présidentiel, et ceux du cabinet de conseil McKinsey ont été perquisitionnés, mardi 13 décembre, selon des informations publiées par Le Parisien mercredi et confirmées par le Parquet national financier (PNF) auprès de l’Agence France-Presse. Les enquêteurs agissent dans le cadre de deux enquêtes sur l’intervention des cabinets de conseil dans les campagnes électorales du candidat Emmanuel Macron en 2017 et en 2022, ouvertes à l’initiative du PNF et confiées aux juges d’instruction à la fin du mois de novembre.

La première procédure porte sur des soupçons de « tenue non conforme de comptes de campagne et de minoration d’éléments comptables dans un compte de campagne ». La seconde vise « des chefs de favoritisme et recel de favoritisme »« Il est normal que la justice enquête de manière libre et indépendante pour faire toute la lumière sur cette question, a commenté le parti Renaissance auprès du Parisien, avant de transmettre la même réaction au Monde et de confirmer la tenue de la perquisition. Nous sommes naturellement à leur disposition pour leur communiquer tout élément utile sur les campagnes mentionnées dans le cadre de leurs investigations. »

Quant au cabinet de conseil, il « confirme la tenue, le 13 décembre, d’opérations de visite menées par un juge d’instruction au siège de McKinsey France à Paris »« Le cabinet collabore pleinement avec les autorités publiques, comme cela a toujours été le cas » ajoute-t-il.

La justice s’est intéressée à McKinsey à la suite des travaux menés par la commission d’enquête sénatoriale sur le rôle des cabinets de conseil. Les dépenses de l’Etat pour solliciter les services de ces organismes privés ont plus que doublé entre 2018 et 2021, pour dépasser le milliard d’euros, notait le rapport.

Il révélait également que la branche française de cette entreprise, qui bénéficie de nombreux contrats du gouvernement, ne payait aucun impôt en France depuis dix ans grâce à un montage fiscal avantageux.

…/…

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :