Aller au contenu principal

POUR UNE RELANCE DES INVESTISSEMENTS DE TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET DE MOBILITÉ

BILLET

Depuis au moins 5 ans, la relance des investissements structurants est préconisée au bénéfice de la transition écologique et de la mobilité. Elle ne se concrétise pas dans la mesure, principalement, où les dépenses publiques de fonctionnement continuent de croître et que l’on ne sait pas arbitre une partie de celles-ci au bénéfice de l’investissement.

Le think tank INFRASTRUCTURE France, se basant sur les analyses économiques et sociétales relatives aux besoins des citoyens, de l’économie et du climat, défend cette idée et en a chiffré le volume et les effets en croissance et emploi. Il n’est pas le seul, et un tel programme – ou promesse ? – figurait dans les projets soumis aux électeurs pour les élections présidentielles.

Au moment où l’activité connait une contraction sans précédent et où l’on doit à la fois corriger les effets de la crise (sur les plans économique et social) et relancer l’économie, il faut s’interroger sur les modalités effectives. Beaucoup de pays ont pris de telles initiatives et une coordination européenne semble s’imposer.

A l’initiative de Jean-Laurent Bonnafé, administrateur directeur général de BNP Paribas et président d’EPE, plus de quatre-vingt-dix dirigeants d’entreprises françaises et internationales appellent, dans une tribune au « Monde », à une mobilisation collective pour faire de la relance économique un accélérateur de la transition écologique. 03 05 20. Le Monde.

Faisons des épreuves actuelles que nous affrontons une opportunité, mettons l’environnement au cœur du rebond collectif.

D. L.

TRIBUNE

Mettons l’environnement au cœur de la reprise économique

« Au cours des dernières semaines, des moyens d’ampleur inédite ont été mobilisés pour faire face à la crise sans précédent déclenchée par le Covid-19.

En plus des impacts sanitaires, les conséquences sociales et économiques sont désormais tangibles pour tous les Français. Il s’agit aujourd’hui d’en limiter les effets, notamment par la mobilisation de moyens financiers pour assurer la capacité des entreprises de notre pays à rebondir de façon inclusive et résiliente.

Nous saluons les décisions rapides et massives prises par le gouvernement français, et la solidarité du monde économique. Cette épreuve intervient à un moment où la transformation de notre économie s’engageait en réponse aux enjeux du dérèglement climatique et de la perte de la biodiversité, pour prévenir d’autres crises majeures annoncées par la communauté scientifique.

Nous gardons nos ambitions collectives en matière de transition écologique, et réaffirmons les engagements pris depuis plusieurs années, la continuité de cet effort est une condition de sa réussite. Pour cela, une large part des moyens financiers qui seront prochainement mobilisés pour la relance économique aurait tout intérêt à l’être dans les directions qui avaient été précédemment identifiées pour accompagner la transition écologique, avec un souci encore plus affirmé de la justice sociale.

Un plan de relance

Nous croyons qu’il est aujourd’hui possible de faire de ces moyens financiers un accélérateur d’une relance verte et inclusive. Les plans de relance à venir constituent autant d’occasions pour que les investissements nécessaires confortent les trajectoires de transformation. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :