Aller au contenu principal

« Islamo-gauchisme » Partie 5 : Vidal a « lancé un pavé dans la mare » Gilles Kepel.


ISLAMO GAUCHISME : LA POLEMIQUE

Nos précédentes publications:

Partie 1https://metahodos.fr/2021/03/01/polemique-sur-l-islamo-gauchisme-revenir-a-lesprit-de-la-recherche/

Partie 2https://metahodos.fr/2021/03/02/islamo-gauchisme-a-luniversite-les-cinq-regles-dor-de-la-recherche/

Partie 3: https://metahodos.fr/2021/03/03/partie-3-etudes-postcoloniales-que-se-joue-t-il-vraiment-dans-les-universites-slate-fr/

Partie 4: https://metahodos.fr/2021/03/04/enqueter-sur-les-sciences-sociales-a-luniversite-comment-sortir-des-polemiques-sur-l-islamo-gauchisme/

VOICI LA PARTIE 5

ARTICLE

Islamo-gauchisme à l’université : Vidal a « lancé un pavé dans la mare », selon Gilles Kepel

02 mars 2021  Europe 1

Frédérique Vidal, ministre en charge de l’Enseignement supérieur, a déclaré mi-février que l’université était gangrenée par « l’islamo-gauchisme ». Sur Europe 1 mardi, le politologue Gilles Kepel a estimé que la ministre a « lancé un pavé dans la mare », peut-être pas dans les termes « les plus adroits », mais que « le débat mérite d’être mené ».

Mi-février, Frédérique Vidal, ministre en charge de l’Enseignement supérieur, a fait polémique en affirmant que la société était gangrenée par « l’islamo-gauchisme » et que l’université « n’était pas imperméable ». Le politologue Gilles Kepel, s’il ne semble pas d’accord avec des « termes » qu’il juge ne pas être « les plus adroits », a expliqué sur Europe 1 mardi que la ministre a « lancé un pavé dans la mare » et que « le débat mérite d’être mené ».

Il vient de publier un ouvrage, Le Prophète et la pandémie. Du Moyen-Orient au djihadisme d’atmosphère, dans lequel il explique notamment que « si on n’avait pas détruit les études arabes en France », le terme d »islamisme’, qui dans notre vocabulaire désigne l’islam politique, n’aurait sans doute pas été traduit « par des journalistes et des relais d’opinion du monde musulman comme ‘islamique’ ou ‘musulman' », faisant ainsi selon lui « de la France un pays islamophobe ».

Prendre « un peu de hauteur »

Le politologue a déploré « beaucoup de lâchetés de tous les côtés ». « Je crois que notre modèle universitaire en France souffre aujourd’hui d’un manque de dynamisme et de direction, même s’il y a des individualités extrêmement fortes. Et je crois que c’est un enjeu », a-t-il ajouté. « Frédérique Vidal a lancé un pavé dans la mare. Peut-être que les termes qu’elle a utilisés n’ont pas été les plus adroits. Mais en tout cas, je crois que le débat mérite d’être mené, peut-être en prenant un peu de hauteur par rapport aux bisbilles universitaires qu’on a vues cette dernière semaine et qui, je pense, ne maîtrisaient pas forcément vraiment tous les enjeux. »

Il cite notamment son domaine de recherches, l’Islam et le monde arabe contemporain. « J’ai vu mon domaine, les études arabes, s’effondrer complètement, être sous-financées. On a fermé des masters un peu partout alors que c’est un enjeu majeur pour nous de connaître ce qui se passe dans le monde arabe », a dénoncé Gilles Kepel.

« L’idéologie a remplacé la connaissance

Si lui ne prononce pas directement le terme « islamo-gauchisme », il dit avoir « remarqué, en tout cas », que « dans de nombreux établissements, c’est l’idéologie qui a remplacé la connaissance et qu’un certain nombre de crédits de postes sont affectés, pour cette région-là, pour des raisons idéologiques et non plus pour le développement de la connaissance et du savoir. »

Il estime par ailleurs l’avoir personnellement « ressenti » : « J’ai été beaucoup attaqué, mis en accusation pour avoir fait mon travail par des individus qui se réclamaient de cette mouvance, c’est-à-dire qui s’imaginent que c’est à partir de la définition de la religion, de la race, du genre, etc, qu’on peut fragmenter les sociétés plutôt qu’à partir d’appartenance aux classes sociales ». Gilles Kepel renvoie à ce sujet au livre (Race et sciences sociales) de ses collègues sociologue et historien Stéphane Beaud et Gérard Noiriel « qui analyse ce phénomène ».


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :