Aller au contenu principal

UN 27 MAI PASSÉ INAPERÇU ? C’ÉTAIT LA JOURNÉE DE LA RÉSISTANCE. DES VALEURS « URGENTES ».

LES VALEURS DU 27 MAI :

LE COURAGE – LA DÉFENSE DE LA RÉPUBLIQUE – LE SOUCI CONSTANT DE LA JUSTICE – DE LA SOLIDARITÉ – DE LA TOLÉRANCE – ET DU RESPECT D’AUTRUI.

ET LE CONTRAT SOCIAL QUI FAIT TANT DÉFAUT

Le programme du Conseil national de la Résistance, généralement abrégé en programme du CNR et initialement intitulé Les Jours heureux par le C.N.R., a été adopté à l’unanimité par le Conseil national de la Résistance le 15 mars 1944.

Ce programme d’action de la Résistance, connu sous le nom « Les jours heureux« , paraît en 1944 et conduit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques donnant la priorité à l’accès à l’éducation pour tous et posant les bases du modèle social français. Il inspire également la rédaction du préambule de la Constitution de la quatrième République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel.

Ce texte, de moins d’une dizaine de feuillets, comprend deux parties : un « plan d’action immédiate », qui concerne l’action de la Résistance intérieure française à mener dans l’immédiat dans la perspective de la Libération, et des « mesures à appliquer dès la Libération du territoire », sorte de programme de gouvernement qui comprend à la fois des mesures ayant trait à l’épuration et des mesures à plus long terme, comme le rétablissement du suffrage universel, les nationalisations ou la sécurité sociale.

La postérité a plus retenu la seconde partie, car la majorité des propositions de caractère programmatique fut effectivement adoptée entre la Libération de 1944 et le début de 1946. Par rapport à d’autres programmes de gouvernement, une des spécificités du programme du CNR est d’avoir été adoptée par tout l’éventail politique représenté au sein de la Résistance française.

L’Assemblée nationale a instauré, en 2013, le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance.

Cette journée, qui s’est tenue pour la première fois le 27 mai en 2014, est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance.

DES HOMMAGES NOMBREUX DANS LES TERRITOIRES REPRIS PAR LA PRESSE RÉGIONALE.

IMMENSE DISCRÉTION EN NATIONAL !

27 mai : le symbole de l’union

La date du 27 mai fait référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) qui s’est déroulée le 27 mai 1943 dans l’appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait instaurer ce conseil dans le but d’unifier les divers mouvements de Résistance souvent désorganisés et cloisonnés et de coordonner l’action de la Résistance. Sous la présidence de Jean Moulin, le Conseil national de la Résistance réunit les représentants des huit grands mouvements de résistance, des deux grands syndicats d’avant-guerre ainsi que les représentants des six principaux partis politiques de la troisième République.

Rendre hommage à ceux qui ont résisté à l’oppression

La Journée nationale de la Résistance est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance, comme :

  • le courage
  • la défense de la République
  • le souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d’autrui.

Elle permet également de rappeler aux jeunes générations l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Vichy.

Un peu d’Histoire…

Dès l’été 1940, des mouvements de résistance à l’occupation font leur apparition de manière progressive et dispersée. Dans les années suivantes, sur le territoire français métropolitain partiellement puis entièrement occupé par l’armée allemande (novembre 1942), ces mouvements voient leurs effectifs croître considérablement. Ils demeurent toutefois très isolés. De son côté, la France libre a besoin d’une reconnaissance officielle des mouvements de résistance afin d’asseoir sa légitimité vis à vis des Alliés. 

Dans ce contexte, Jean Moulin reçoit du Général de Gaulle, au début de l’année 1942, la mission de rallier et d’unir sous une même autorité les principaux mouvements de résistance, afin de créer une véritable armée secrète œuvrant sur le territoire occupé par l’ennemi. La première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) se déroule le 27 mai 1943, réunissant dans un même lieu Jean Moulin, représentant le général de Gaulle, les représentants des huit principaux mouvements de résistance ainsi que ceux des principaux partis politiques et syndicats existant avant la guerre.

Ensemble, ils décident de coordonner l’action de la Résistance et de préparer, dans la perspective de la libération du territoire national, la refondation de la République. 

LE GOUVERNEMENT AVAIT TRANSMIS LES ÉLÉMENTS SUIVANTS :

Les collèges et les lycées sont invités à s’associer à cette commémoration. Des manifestations ou des activités éducatives spécifiques peuvent être organisées, en lien avec les programmes d’enseignement et prendre différentes formes :

  • rencontres avec des témoins
  • conférences
  • débats autour d’un film, d’une exposition ou d’une représentation théâtrale
  • etc.

Les enseignants ont à leur disposition un ensemble de ressources et outils pédagogiques et peuvent :

  • consulter les comptes-rendus des travaux parlementaires du Sénat et de l’Assemblée nationale qui ont abouti à l’adoption de la loi n° 2013-642 du 19 juillet 2013 relative à l’instauration du 27 mai comme journée nationale de la Résistance
  • se référer au portail officiel dédié aux commémorations du 70e anniversaire de la libération du territoire et de la victoire sur la barbarie nazie
  • trouver des ressources utiles sur la Résistance en consultant le portail du Concours national de la Résistance et de la Déportation
  • consulter le dossier thématique de la Fondation de la Résistance de juin 2013 portant sur le CNR. 

Ressources

Eduscol

  • Le 27 mai
  • L’héritage du CNR
  • Ressources et outils pédagogiques

Journée nationale de la Résistance

Fondation de la Résistance
www.fondationresistance.org

70e anniversaire de la libération du territoire et de la victoire sur la barbarie nazie
www.le70e.fr/

Réseau Canopé

  • « Les années noires 1940-1945 »
  • « L’appel du 18 juin 1940 »
  • « La Résistance en France »
  • « Jean Moulin, un héros de l’ombre »
  • etc.

Les dossiers pédagogiques sur Réseau Canopé

Texte de référence

Instauration de la Journée nationale de la Résistance
Loi n° 2013-642 du 19 juillet 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :