Aller au contenu principal

«POUVOIR EN SOLITAIRE» ET «INNOVATIONS DÉMOCRATIQUES» ? Le Monde

Emmanuel Macron conteste exercer le pouvoir en solitaire et « assume des innovations démocratiques»,

titre Le Monde – Publié le 17 mars 2022

Cabinets privés, non-débat avec ses concurrents : le chef de l’Etat a défendu sa pratique du pouvoir, jeudi 17 mars.

La conférence de presse au cours de laquelle Emmanuel Macron a détaillé son programme, jeudi 17 mars, a aussi été l’occasion pour lui de justifier sa façon d’exercer le pouvoir. Il a notamment soutenu ne pas avoir péché par manque de concertation, dans cette présidence réputée « jupitérienne ». « Je n’ai pas décidé seul, j’ai décidé conformément aux textes en vigueur dans des conseils de défense et de sécurité nationale (…) de manière ouverte, écrite. Je pense que la pire des choses est l’indécision. Si notre démocratie vit des crises, elle vit aussi de l’inefficacité. Si les Françaises et Français décident que j’ai mal décidé, ils décideront de se passer de moi », a-t-il déclaré.

« J’assume avoir mené des innovations démocratiques inédites comme le grand débat avec nos maires, la convention citoyenne et différentes initiatives que nous poursuivrons avec la réforme du Conseil économique, social et environnemental. Je pense qu’on peut améliorer les mécanismes de contrôle démocratique et politique », avance le chef de l’Etat.

Lire aussi Emmanuel Macron promet une pratique du pouvoir moins verticale s’il est réélu

Interrogé par les journalistes sur l’hypothèse d’une dissolution de l’Assemblée s’il était réélu, pour hâter les législatives et conforter sa majorité, il a dit avoir « trop de respect pour les rendez-vous démocratiques pour les bousculer ou donner le sentiment de jouer avec », estimant qu’il fallait d’abord gagner l’élection présidentielle : « Chaque chose en son temps : nous serions dans une drôle de démocratie qui consisterait à déplorer l’abstention dans une élection qui n’a pas eu lieu, tout en me demandant de répondre à une question sur une élection qui aurait lieu après. »

Au passage, le président a justifié son refus d’un débat direct avec ses concurrents dans la course à l’Elysée. « Ni notre Constitution ni nos usages ne disent que le débat entre tous les candidats avant le premier tour serait la règle ou la bonne manière de confronter les bonnes idées démocratiques », selon lui. « Ensuite, débattre avec des journalistes ne me semble pas plus infamant ou moins éclairant que de débattre avec les autres candidats », ajoute-t-il, en confirmant vouloir conserver cette ligne jusqu’au premier tour.

« De bonne politique »

Le chef de l’Etat en a profité pour répondre aux attaques de ces derniers jours, d’après lesquelles il ne pourrait pas se prévaloir du soutien des Français s’il était réélu sans ce fameux débat. Il a eu, en particulier, une réponse cinglante à l’adresse du président du Sénat, Gérard Larcher, qui avait déclaré cette semaine qu’Emmanuel Macron pourrait souffrir d’un défaut de légitimité s’il ne faisait pas vraiment campagne. « Un président du Sénat ne devrait pas dire ça, en toute sincérité, a jugé le président. Quiconque est censé porter le suffrage universel et dont la légitimité procède des élus, ne devrait pas s’amuser à remettre en cause la légitimité de quelque élu que ce soit y compris quand ce sont des gens qui ne lui plaisent pas. Ce n’est pas une bonne idée. »

Au sujet, enfin, des cabinets privés conseillant les ministères, qui ont fait l’objet d’un rapport très critique des sénateurs, le chef de l’Etat « assume » : « Il est légitime pour les ministères d’avoir fait appel à des cabinets privés, mais il faut que ça soit fait de manière transparente et contrôlable (…). Je pense qu’il est de bonne politique, quand on a des compétences en interne, de ne pas avoir des recours en externe (…). Il faut que ce soit un apport incontestable pour l’Etat et il faut à chaque fois que ce soit contrôlé. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :