Aller au contenu principal

« NON, LES DÉCIDEURS NE LIRONT PAS LA SYNTHÈSE DES DERNIERS RAPPORTS DU GIEC »… ET VOUS ?

C’EST INCROYABLE, ON A AFFICHÉ LE GIEC DANS LE MÉTRO

https://twitter.com/reveilecolo/status/1526106171211489282?s=21&t=70icF1h4IoUwGFJK6K4NyQ

article

Passer le message

BY DIXIT.NET – 01 JUN 2022 – VIEW ONLINE

Non, les décideurs ne liront pas la synthèse des derniers rapports du GIEC qui leur est destinée. Car, soyons honnêtes, ce document n’est pas si lisible que cela. C’est une synthèse (à l’attention des décideurs) d’un résumé (technique) d’une compilation des travaux scientifiques sur le climat (le rapport complet). Alors c’est un peu sec évidemment, un peu techno et pas très illustré. Une lecture parfaite avant de se coucher, plus efficace que la camomille.

Mais ce message doit pourtant bien passer auprès des décideurs de tous poils. Bien peu d’entre eux remettent encore en cause l’existence des dérèglements du climat, mais leur connaissance des faits est souvent trop partielle, et le doute profite à l’inaction. Alors les choix nécessaires patinent, s’oublient en compromis et sont victimes des « oui, mais… » qui peuplent les commissions d’arbitrage.

Alors, comment faire passer le message ? Certains chercheurs se sacrifient et prennent le temps de ne plus faire de science, pour mieux la faire passer. Il n’y a rien de vulgaire à vulgariser, c’est même vital quand il s’agit de climat. Valérie Masson-Delmotte œuvre inlassablement pour rendre accessible le travail du GIEC, et elle le fait avec brio. Nous reproduisons ici avec son autorisation trois (longues) séries de tweets qui résument très lisiblement les conclusions des trois volets du 6e rapport du GIEC. C’est une saine lecture, et pas que pour les décideurs.

Nous avons besoin de ces passeurs, cruellement. De ces scientifiques qui font un pas de côté et renoncent à leur passion pour tirer la sonnette d’alarme. De journalistes qui passent plus de temps à poser les bonnes questions qu’à échauffer les esprits en agitant de mauvaises réponses. De professionnels qui font les détours nécessaires pour expliquer les bouleversements en cours dans leur champ disciplinaire. Nous avons besoin de ces passeurs, pour éclairer les décideurs comme ceux qui subissent leur choix. C’est ce que l’on tente ici, modestement, en essayant de mieux cerner les questions qui se posent à nos villes, et en donnant la parole à celles et ceux qui cherchent des solutions.

Mais cela ne suffira pas, il nous manque plus que des arguments rationnels pour amorcer les redirections nécessaires. Nous avons aussi besoin d’imaginaires qui nous laissent entrevoir un futur désirable, et d’esprits créatifs pour les esquisser. Aux femmes et aux hommes politiques de faire émerger sur ces terreaux fertiles une vision partagée qui permette d’avancer, enfin.

On a du boulot.

— Sylvain Grisot (Twitter / Linkedin)

PS : On vous attend pour notre prochain webinaire vendredi 3 juin de 13 à 14h avec Aurélie Delage et Anaïs Collet, coordinatrices de l’étude « Exode urbain : impacts de la pandémie de COVID-19 sur les mobilités résidentielles » commanditée par le PUCA et Réseau Rural. (S’inscrire)

Voici la synthèse en 3 épisodes du 6e rapport d’évaluation du rapport du GIEC que nous propose Valérie Masson-Delmotte sous la forme d’un fil de tweets reproduits ici de façon plus lisible :

GIEC S6E1 : Les bases physiques du changement climatique

Voici le premier épisode de la synthèse du 6e rapport d’évaluation du rapport du GIEC que nous propose Valérie Masson-Delmotte sous la forme d’un fil de tweets reproduits ici de façon plus lisible. Les autres épisodes sont ici : Merci à elle pour ce travail ! Bonjour! Voici une présentation pour le…

dixit.net•dixit.net 27 mai 2022 • 14 min read

GIEC S6E2 : Impacts, adaptation et vulnérabilités vis-vis du changement climatique

Voici le second épisode de la synthèse du 6e rapport d’évaluation du rapport du GIEC que nous propose Valérie Masson-Delmotte sous la forme d’un fil de tweets reproduits ici de façon plus lisible. Les autres épisodes sont ici : Merci à elle pour ce travail ! Bonjour! Voici une présentation pour les

dixit.net•dixit.net 27 mai 2022 • 17 min read

GIEC S6E3 : L’atténuation du changement climatique

Voici le troisième épisode de la synthèse du 6e rapport d’évaluation du rapport du GIEC que nous propose Valérie Masson-Delmotte sous la forme d’un fil de tweets reproduits ici de façon plus lisible. Les autres épisodes sont ici : GIEC S6E1 : Les bases physiques du changement climatiqueVoici le prem…

dixit.net•dixit.net 27 mai 2022 • 26 min read

📆 Du 28 juin au 1er juillet auront lieu les 23èmes Rencontres Internationales en Urbanisme à Bordeaux ! Elles sont organisées par l’APERAU et vous pourrez y croiser Sylvain. (S’inscrire)

💌 Newsletter. Envie de carto ? C’est deux fois par mois que Le Plan nous fait découvrir un sujet, comme les ilots de chaleur urbains ou les données satellites des combats, via la magie des cartes et des données ! (Le Plan)

🔃 Réversibilité. Un état des lieux plutôt complet de la réversibilité des bâtiments construits actuellement : on y croise Anne Démians et son bâtiment strasbourgeois Black Swan, mais aussi l’agence Canal Archi qui a travaillé en profondeur sur le sujet. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ici notre entretien avec Patrick Rubin. Un beau challenge pas si nouveau pour les architectes. (Tema.archi)

🌍 Globe. Cartographie des endroits qui vont devenir inhabitables (canicules, inondations, sécheresse…), avec une vision 3D en forme de globe. C’est bien fait, mais assez angoissant. (Morgenpost)

📖 Ville féministe, notes de terrain, de Leslie Kern (éditions remue-ménage, 2022) Lisez bien le titre : autant vous dire que quelqu’un chez dixit était la cible parfaite pour cet ouvrage ! Qui en plus, est super. Parler féminisme par le prisme de la géographie et de l’urbanisme, c’est parlé de la rue, des espaces publiques, des manifestations, des bébés, des corps, mais aussi d’amitiés, de séries télévisées et de toilettes. De tout en fait. Et c’est ce que réussit à faire avec brio Leslie Kern, professeure de géographie au Canada : aborder des sujets universels et largement documentés en partant de sa propre histoire et de ses observations sur le terrain.

C’est généralement une mère sans handicap et mariée avec un emploi de col rose ou de col blanc qu’on imagine bénéficier d’un urbanisme attentif au genre. Or, cette femme représente une minorité dans la plupart des villes actuelles, ce qui suggère que les besoins d’un grand nombre de femmes ne seront pas comblés grâce à la transversalisation du genre.

YALEFEU
@YALEFEU
La « sobriété » c’est quoi ?

Réponse de @ysaheb autrice principale au GIEC.
3:15 PM • May 6, 20221.2K likes • 560 retweets

dixit.net est une agence de conseil et de recherche urbaine. Tous les mercredis, nous décryptons les grands enjeux de la ville et de ses transitions. Si vous la lisez pour la première fois, c’est le moment de vous abonner à cette newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :