Aller au contenu principal

ÊTRE JUSTE, AU-DELÀ DU DROIT ET DES JURIDICTIONS

Dépasser le droit. Obligations éthiques, politiques

Comment équité, (in)égalités, solidarité sollicitent-elles la justice ? Peut-on espérer « faire nation » lorsque la réalité (ou la perception) d’injustice est à ce point criante ?

Ce sont certaines des questions posées par l’émission.

Sur Metahodos nous interrogeons souvent ces concepts et valeurs : Au moment où les États généraux de la justice livrent – tardivement – leurs conclusions, comment ignorer la dimension éthique de la justice au delà de sa dimension juridique et juridictionnelle ?

L’éthique, la gouvernance, la considération, la transparence, la loyauté, les bonnes pratiques, que les juridictions ne peuvent sanctionner sont essentiels.

Les observateurs, journalistes, élus, citoyens peuvent dans ce cadre prendre leurs responsabilités. Les affaires qui émergent des pratiques contestables des dirigeants illustrent le propos : la dernière en date : UBER FILES

Comment, par ailleurs, s’agissant du fonctionnement de la démocratie ne pas s’attacher à dépasser le strict aspect du respect du droit ?

Émission

Être juste

18/10/2021 France Culture

Aujourd’hui, être juste, ça veut dire quoi ? En d’autres termes, n’a-t-il jamais été aussi difficile qu’en 2021 d’adopter des arbitrages justes, d’envisager une société juste, de s’entendre sur les justes principes et les justes mécanismes d’une communauté humaine réconciliée ?

Comment équité, (in)égalités, solidarité sollicitent-elles la justice ? Peut-on espérer « faire nation » lorsque la réalité (ou la perception) d’injustice est à ce point criante ? Pour éclairer le sujet, deux éminents représentants de l’ »institution justice », appelée à faire et à rendre justice, censée innerver dans les consciences une conception exigeante et exemplaire du « mot » justice. Nathalie Roret, avocate, cumule deux premières : première femme et première personnalité non magistrate à diriger l’Ecole nationale de la magistrature.

Renaud Van Ruymbeke a été le premier juge d’instruction du pôle financier du TGI de Paris, et est intervenu dans de retentissantes affaires judiciaires (Frégates de Taïwan, Urba, Clearstream, Karachi, Kerviel, Cahuzac notamment) qu’il raconte dans Mémoires d’un juge trop indépendant (Tallandier, 2021). Ce qu’est l’institution de la Justice (son organisation, son fonctionnement, son histoire, ses moyens) fait-il honneur ou déshonneur à la justice elle-même, et peut-il faire référence aux déclinaisons inhérentes à une « société juste » ?

En introduction du débat, la linguiste Julie Neveux, enseignante à l’université Paris Sorbonne, et autrice de Je parle comme je suis, ce que nos mots disent de nous, éclaire la thématique, qu’elle décortique d’un point de vue linguistique puis met en perspective des réalités de notre époque.

https://www.youtube.com/embed/-eM4nSRR7Eo?feature=oembed

Une conférence enregistrée en septembre 2021, dans le cadre de la 6e édition du forum d’idées « Une époque formidable », organisé par « La Tribune ».

Renaud Van Ruymbeke, juge d’instruction, il a notamment conduit les enquêtes politico-financières dans l’affaire Urba, l’affaire des frégates de Taïwan et l’affaire Clearstream 2

Nathalie Roret, avocate, directrice de l’École nationale de la magistrature.

1 réponse »

  1. De plus en plus l’idée de Nation se dissout dans un propos européen loin des réalités quotidiennes. Le « sacré » n’est plus jamais loin. C’est la famille et les amis ici et maintenant, là où se fait désormais société. Tout le reste disparaît à l’horizon. C’est le retour des tribus, comme le constatait Michel Maffesoli, et le début d’une ère des soulèvements (idem).

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :