Aller au contenu principal

MEURTRE DE LOLA -« L’ÉTAT REGARDE LE BOUT DE SES CHAUSSURES » ET L’EXÉCUTIF IMPOSE LE SILENCE

SUR METAHODOS :

LOLA : « LA LIGNE ROUGE EST FRANCHIE » « NE PAS FAIRE L’ÉCONOMIE D’UN DÉBAT POLITIQUE » JÉRÔME FOURQUET – MISE À JOUR. https://metahodos.fr/2022/10/24/lola-la-ligne-rouge-est-franchie-ne-pas-faire-leconomie-dun-debat-politique-jerome-fourquet/

ARTICLE EXTRAIT

Meurtre de Lola : la République, en vérité, est désarmée

Par Sylvain Fort Publié le 24/10/2022 L’EXPRESS

Le martyre d’une jeune fille de 12 ans est le signe de la présence dans notre société d’une violence désormais sans limites ni tabous.

Octobre 2017 :

le meurtre sanglant de deux jeunes femmes de 20 et 21 ans par Ahmed Hachani sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille avait donné lieu au limogeage du préfet du Rhône, dont le gouvernement avait considéré qu’il n’avait pas veillé avec assez de soin à la reconduction à la frontière du meurtrier. Le préfet du Rhône n’avait pas apprécié sa sanction, mais pour l’opinion publique, les choses furent claires : l’Etat avait admis sa faute, il avait sanctionné les responsables, il avait sacrifié l’un de ses hauts représentants sur l’autel de l’indignation publique née de cet acte considéré comme terroriste.

Octobre 2022 :

le meurtre pervers et sanguinaire d’une jeune fille de 12 ans par une ressortissante algérienne sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) glace d’effroi la France entière. Cette fois, l’Etat regarde le bout de ses chaussures. Les éléments de langage sont nets : savoir raison garder, ne pas faire…

…/,..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :