Aller au contenu principal

CENSURE DANS LE SERVICE PUBLIC DE LA TÉLÉVISION – PROTECTION DE CYRIL HANOUNA ?

L’humoriste a claqué la porte de France 5

Arrivé en début d’année dans l’émission « C l’hebdo », l’humoriste a claqué la porte de France 5 après une chronique au vitriol contre Cyril Hanouna.

ARTICLE 1

Pierre-Emmanuel Barré quitte France 5, s’estimant censuré

Par LePoint.fr. 29/01/2023

Pierre-Emmanuel Barré tire sa révérence sur France 5. Comme le révèle Le Parisien, l’humoriste de l’émission C l’hebdo a décidé de quitter la chaîne du service public après seulement trois chroniques car il s’estime censuré. Absent du plateau samedi 28 janvier, le chroniqueur s’est expliqué auprès de nos confrères : « On m’a demandé d’enlever trop de choses dans ma chronique pour que ce soit acceptable de mon côté, et France Télévisions ne souhaite donc pas qu’elle soit diffusée », a-t-il regretté.

La chronique en question n’est autre que celle qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux et qui vise directement Cyril Hanouna, récemment critique à l’égard de l’audiovisuel public et du budget qui lui est consacré. Dans une pastille au vitriol renommée « Touche pas à mon boss », en référence à l’émission Touche pas à mon poste, Pierre-Emmanuel Barré imite notamment l’animateur de C8 en train de consommer de la cocaïne.

« Il a raison Cyril, c’est honteux ! Quatre milliards pour se retrouver avec Fort BoyardTout le monde a son mot à dire et N’oubliez pas les paroles. […] Après, il faut être fair-play, ce n’est pas que de la faute du service public si les programmes sont tous pourris. Ils les achètent directement à Banijay. C’est une société de production. Et il y a qui dans les actionnaires de la boîte ? Cyril Hanouna ! […] Si c’est lui qui valide les programmes, ça explique pas mal de choses… », a ironisé le chroniqueur.

Avant de conclure sa chronique en épinglant également l’ensemble des chroniqueurs de Cyril Hanouna : « Qu’est-ce qu’ils ont tous à lui polir le gland à Hanouna ? Ils croient que s’ils frottent assez il y a un génie qui va sortir et exaucer leurs trois vœux ? Si jamais ça marche, demandez de la déontologie, de la dignité et surtout des bretelles, parce que vous avez tous le fute sur les chevilles et vous allez finir par vous casser la gueule… ».

À LIRE AUSSI« 4 milliards par an » : Hanouna a-t-il raison de dézinguer l’audiovisuel public ?

«Un petit air de déjà-vu »

Dans les couloirs de France Télévisions, la chronique de Pierre-Emmanuel Barré a fait grincer des dents. « Je ne remets pas en cause son talent. Il n’en manque pas et c’est pour cette raison que l’on a pensé à lui. Mais il y a un désaccord de ton entre ses chroniques et celui qu’on a construit dans notre émission. On tente régulièrement des choses. Ce rendez-vous n’a pas pris, c’est dommage », reconnaît auprès du ParisienJustine Planchon, présidente de Mediawan Prod, qui produit C l’hebdo.

ARTICLE 2

Une semaine après une chronique acerbe sur Cyril Hanouna dans « C L’Hebdo », l’humoriste n’était pas présent ce samedi soir dans l’émission. Il ne reviendra pas sur France 5.

Par Benoît Daragon Le 29 janvier 2023

Trois chroniques et puis s’en va. Contrairement à ce qui était encore prévu dans l’après-midi, Pierre-Emmanuel Barré était absent ce samedi soir de « C L’hebdo » de France 5, programme qu’il a rejoint le 7 janvier dernier, pour le lancement de la version longue qui se termine désormais à 20h55. « Je ne serai pas en plateau. Ni ce soir ni les suivants. On m’a demandé d’enlever trop de choses dans ma chronique pour que ce soit acceptable de mon côté et France Télévisions ne souhaite donc pas qu’elle soit diffusée », a expliqué l’humoriste au « Parisien ».

« Ce n’est pas possible pour moi de travailler pour eux et pour eux de travailler avec moi. Un petit air de déjà-vu », a ajouté, sans autre commentaire, celui qui avait déjà claqué la porte de France Inter en 2017, s’estimant censuré.

« Ce rendez-vous n’a pas pris, c’est dommage »

Après un quinquennat de diète médiatique, Pierre-Emmanuel Barré s’était laissé convaincre par le présentateur Ali Baddou, avec qui il avait travaillé sur Canal + dans « La Nouvelle Édition », de revenir à la télévision. Mais après trois numéros de « C L’hebdo », le comique était loin de faire l’unanimité au sein de la chaîne comme de la production. La semaine dernière, sa chronique au vitriol sur Cyril Hanouna a fait grincer beaucoup de dents dans les couloirs du groupe public. Son humour trash « ne correspond pas au style de la chaîne », nous souffle un dirigeant. « Je ne comprends pas qu’Ali Baddou diffuse ça », lâche un autre.

« Je ne remets pas en cause son talent. Il n’en manque pas et c’est pour cette raison que l’on a pensé à lui. Mais il y a un désaccord de ton entre ses chroniques et celui qu’on a construit dans notre émission. On tente régulièrement des choses. Ce rendez-vous n’a pas pris, c’est dommage », assume Justine Planchon, présidente de Mediawan Productions, qui produit le magazine.

Pour Cyril Hanouna, Pierre-Emmanuel Barré est un « guignol qui a fait un sketch nullissime »

Samedi dernier, rebondissant sur la longue diatribe hostile au service public professée par Cyril Hanouna, Pierre-Emmanuel Barré s’en était ainsi pris au présentateur de C8.

« Il a raison Cyril, c’est honteux ! 4 milliards(de budget pour l’ensemble de l’audiovisuel public) pour se retrouver avec « Fort Boyard », « Tout le monde a son mot à dire » et « N’oubliez pas les paroles ». (…) Après, il faut être fair-play, ce n’est pas que de la faute du service public si les programmes sont tous pourris. Ils les achètent directement à Banijay. C’est une société de production. Et il y a qui dans les actionnaires de la boîte ? Cyril Hanouna ! (…) Si c’est lui qui valide les programmes, ça explique pas mal de choses… », avait-il lâché, avant de mimer le trublion de C8 en train de prendre de la cocaïne.À lire aussi«Quotidien», «TPMP», «C à vous»… qui est le vrai gagnant de l’avant-soirée ?La chronique au vitriol n’a pas du tout fait rire l’animateur de « Touche pas à mon poste », qui a qualifié l’humoriste de « boloss », de « gugusse » et de « guignol qui a fait un sketch nullissime ». « J’ai vu un sketch sur France 5 d’une nullité d’un mec qui s’appelle Sale con (nom du compte Twitter de Pierre-Emmanuel Barré), il porte bien son nom… », a-t-il lancé.À France Télévisions, l’embarras était notable. Lundi, sans aucune explication, « Vu », le « Zapping » du groupe public, diffusé tous les jours dans « C à vous », n’est exceptionnellement pas passé à l’antenne. « Un problème technique » assure la chaîne, qui nie toute censure. Patrick Menais, producteur emblématique du module, n’a pas apprécié de ne pas avoir été informé en amont. L’entourage de l’humoriste, dont le sketch était largement repris dans ce « Vu », s’est aussi fortement interrogé sur cette disparition de dernière minute…

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :