Aller au contenu principal

Se préparer aux crises

PRESENTATION

par Pierre Rideau – Un événement soudain, une crise, 3 questions :

  • étions nous préparés ?
  • avons-nous su en réduire/amortir l’impact quand elle s’est produit ?
  • aurions nous pu l’éviter ?

Dans mon métier, exposé aux événements soudains et brutaux dans leurs manifestations et conséquences, nous essayons d’agir sur les trois niveaux :

  • préparer les agents lors des formations initiales en école et formations continues
  • accompagnement des Agents marqués physiquement ou psychologiquement (cellules de soutien, prises en charge..)
  • travail sur la réduction des occurences (à quel moment l’action est-elle la moins risquée ?) Enfin, la pratique du Retex bien sûr sous différentes formes.

La fiche proposée porte sur la préparation, une des briques qui améliorent efficacité et résilience.

P.R.

FICHE

Efficacité et résilience: la nécessité de préparer

Dans nos limites, mais avec notre intelligence collective, nous savons lutter contre les trafics, les bandes et les organisations criminelles par l’analyse, l’investigation, le renseignement, le recoupement. Nous savons étudier la meule et trouver l’aiguille avec des outils de traitement de masse, mais dans tous les cas, il faut aller sur le terrain et se confronter au monde du trafic.

Affronter ce monde, c’est entrer dans un territoire que ne révèle aucune carte. Un monde de violence et de détresse, de danger, de déchéance, d’arrogance et d’insouciance, une zone où se mêlent individus hors la loi et la morale et leurs victimes.

Nous devons entrer dans leur univers, nous heurter à la violence ouverte, verbale, gestuelle, physique des uns, être spectateur des détresses, failles et effondrements des autres.

Ne pas s’y préparer, pour les agents des Douanes, c’est s’exposer à la sidération et la peur avec des comportements de fuite, de renoncement, de repli. Au doute et à l’aveu d’impuissance qui mènent au déni, au relâchement, à la routine. A la révolte ou la rage qui mènent à un sentiment de vengeance et de toute-puissance.

Avec des conséquences inévitables :  affaiblissement individuel, confusion, perte de repères et de sens et affaiblissement du collectif, efficacité moindre, baisse de vigilance, accidents, dégradation de l’image du service. Enfin, affaiblissement du chef d’équipe, déni, détachement ou dédain installent la défiance voire la rupture avec l’équipe.

Au final, l’individu s’est désaxé, le collectif se désaxe, l’ensemble se fragmente, les informations utiles ne circulent pas, perte de coordination et de cohérence, confusion des rôles, rupture chronologique et tactique, la fluidité nécessaire est grippée dans un ensemble de séquences plus ou moins cohérentes. On a perdu la verticale, des failles se créent où s’engouffre l’adversaire.

C’est aussi, au retour de mission, s’exposer à l’impossibilité de faire l’analyse de ses échecs et donc

le risque de voir s’agrandir sa zone d’incertitude et réduire sa zone de confort.

S’y préparer

En charge de l’école nationale des brigades des douanes de La Rochelle pendant les années 2013/2017, j’ai accueilli avec mon équipe environ 3000 hommes et femmes déterminés à réussir cette étape de leur vie active dans une admnistration que la plupart ignoraient sauf de vagues notions de frontière ou trafics. La formation consistait à donner les savoirs nécessaires mais aussi à construire un esprit de groupe préparé à exercer une activité à risque et de haute intensité tout en sachant que des années de terrain leur seraient nécessaires pour y parvenir.

Voici néanmoins ce que je leur disais (I), demandais (II) et proposais (III).

I/ présentation de notre collectivité : donner l’envie et la fierté d’en faire partie, la volonté de s’y sentir utile et solidaire

ses points cardinaux

– ancrage dans l’histoire de notre pays, sa protection, et dans son développement économique.

– capacité à irriguer vers l’extérieur endiffusant ses savoirs, savoir faire et valeurs,dans les entreprises, les ambassades, les universités, les stades, ses écoles

– adaptation : dans un environnement en évolution constante, accompagner les changements, les anticiper et parfois les initier.

– réactivité: une organisation souple où chacun a sa place dans la réaction aux crises soudaines, embargos, épizooties, crises sanitaires diverses et la pire des crises, lesattentats de novembre 2015.

ses valeurs parce que, au-delà des mots solidarité, probité, neutralité…, ce sont des points de repère utiles pour désigner en creux à nos recrues ce qui nous menace : la tentation de la désunion contre la solidarité, de la corruption contre la probité ou encore de l’arbitraire contre la neutralité…

et les singularités de son activité qui, au-delà des points partagés par la plupart des collectivités  cohésion, performance, valeurs…demanderont un investissement particulier, un supplément d’âme :a)une ligne et un territoireà défendre y compris par la force,b) le risquede la faute,de l’échec, du coup reçu et du coup donné, c) l’absence de rente de situation, sans efficacité nous disparaissons.

II/ une réflexion individuelle : ma fonction future, à la fois m’élève – je  représente plus que moi-même- et à la fois m’oblige à l’humilité – mon action n’a de sens que parce qu’elle s’inscrit dans une stratégie d’ensemble –. 

– ce que je représente désormais ;

qu’attendent de moi le citoyen, l’Etat, mon employeur, mon chef et mon équipier ? Il s’agit de comprendre qu’on n’est pas enfermé dans une relation exclusive et binaire avec son chef ou son collègue mais dépositaire de confiance, d’espérance et d’un héritage.

la finalité de mes actes, comprendre que, au-delà du résultat immédiat, la finalité de mes actes est multiple, il n’y a pas ni petits actes ni petits acteurs, ni place pour la frustration ou le ressentiment.

– et sur quelles représentations je construis mon engagement,quelle représentation personnelle de mes devoirs, de ce qu’on attend de moi, des missions et des valeurs collectives de la structure que je veux rejoindre.

III/ la proposition d’alliance entre la collectivité et l’individu

chaque individuapporte un quadruple engagementenvers son employeur, la loyauté, ses équipiers,  je serai un élément de la cohésion et de l’efficacité du groupe , soi-même, ma motivation est claire et construite sur une représentation exacte de la réalité, le collectif, au travers d’une adhésion réfléchie à son projet et à ses valeurs.

la collectivité apporte la cohérence de ce quirelie la structure, le staff, le cadre, le groupe et l’individu dans une relation à la fois verticale et circulaire, verticale parce qu’il y a un donneur d’ordre, un échelon stratégique, un échelon de mise en œuvre, un leader et des exécutants et circulaire parce qu’il y a une complémentarité entre eux et que chaque niveau apporte une valeur ajoutée aux autres et le projet qui légitime chacun et propose une progression collective.

                                                                      *

L’alliance peut alors être ritualisée par la prestation de serment  « je jure et promets de bien et loyalement remplir mes fonctions, et d’observer, en tout, les devoirs qu’elles m’imposent ».

Se savoir et se vouloir dépositaire d’un héritage et d’une représentation collective partagées, avoir réfléchi pour construire une claire conscience du sens de son métier et de son rôle d’équipier n’écartent évidemment pas de nous l’échec et le danger mais favorisent très certainement une efficacité et une capacité de résilience de haut niveau car le risque du choc est anticipé et affronté.

Et nous savons que nos camarades policiers et gendarmes sont confrontés à bien pire que nous et plus souvent.

Pierre Rideau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :