Aller au contenu principal

Où va la démocratie?



«En ces temps difficiles, il est essentiel de respecter les libertés et les institutions démocratiques. C’est à la fois un gage d’efficacité et une protection.»

ÉDITO

Où va la démocratie ?

Jeanne Emmanuelle Hutin, directrice de la recherche éditoriale à Ouest-France.  05/12/2020 


Mais que se passe-t-il dans notre pays ?

En pleine lutte contre la pandémie et le terrorisme, on aurait besoin de clarté. Mais l’agitation l’emporte, affaiblissant la démocratie.

Des lois importantes se succèdent si vite que les citoyens peinent à en prendre la mesure : sur la sécurité, sur l’adoption et bientôt sur la justice des mineurs, la laïcité… Sans compter le débat sur la politique migratoire. Avec l’État d’urgence sanitaire, des décrets pleuvent, restreignant les libertés. La machine bureaucratique s’est emballée. L’État entre de plus en plus dans la vie privée des citoyens, se mêlant même du nombre de convives en famille ! C’est inquiétant.
Cette semaine, le gouvernement a été rappelé à l’ordre. 

Tout d’abord par le Conseil d’État qui a constaté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de culte avec la restriction des messes à 30 personnes. Le Gouvernement a dû revoir sa décision.


Puis le Sénat a rappelé à ceux qui envisageaient de le contourner que le pouvoir législatif appartient au Parlement et à lui seul , déclarait Gérard Larcher à propos de la loi sur la Sécurité globale. Celle-ci contient des atteintes aux droits de l’homme, observent des experts des Nations Unies qui demandent à la France de la revoir.


Nul doute que chacun fait de son mieux pour apaiser en cette période difficile, assure le Premier ministre. D’énormes efforts sont engagés pour éviter des faillites, lutter contre la montée de la pauvreté, préparer le pays à la vaccination.

Respecter la liberté et les institutions

Mais la recherche de l’efficacité ne saurait s’affranchir du respect des institutions démocratiques. Bien au contraire : si, en France, un Conseil de défense sanitaire gère l’épidémie en mode militaire ; en Allemagne, un Corona Cabinet travaille de façon plus transparente, associant davantage d’acteurs… et c’est plus efficace.
Il est essentiel de tirer les leçons de cette épreuve pour être plus efficace dès à présent et prêt s’il fallait demain affronter d’autres catastrophes : nucléaire, bactériologique, cyber attaque… La Commission d’enquête de l’Assemblée Nationale fait des propositions pour mettre fin aux défaillances passées. Elles ont concerné les stocks stratégiques, la logistique, l’organisation administrative…

C’est à y remédier que tous devraient s’employer au lieu de multiplier lois, décrets et règlements au péril des libertés et de l’équilibre des institutions. L’essayiste Nicolas Baverez alerte : La France s’est engagée dans une course à la limitation des libertés individuelles et à l’extension incontrôlée des pouvoirs de l’exécutif qui pourraient prendre un tour tragique en cas d’arrivée à la tête de l’État d’un dirigeant populiste. Les instruments d’une démocratie illibérale se mettent en place dans l’indifférence générale. (1)


Troquer la liberté contre la sécurité serait une illusion. On perdrait et l’une et l’autre. Car une société aux libertés sacrifiées se dévitaliserait et n’en deviendrait que plus vulnérable.
La liberté d’agir permet aux citoyens et aux corps intermédiaires de développer des coopérations fécondes et de vitaliser le lien social. Elle renforce aussi la sécurité contre le terrorisme car une vie sociale dynamique chasse le vide où recrutent les ambassadeurs de la mort.


Alors qu’arrive la loi pour renforcer la laïcité, n’oublions pas qu’une démocratie vivante est notre meilleure alliée et qu’elle repose sur le respect de la liberté et des institutions.


(1) Le Figaro 30-11-20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :