Aller au contenu principal

MODERNISER LES SCRUTINS. (CORRESPONDANCE, ÉLECTRONIQUE, VOTE BLANC…?) LES EXEMPLES ALLEMAND ET ESTONIEN.

DOUBLE TENTATION : ATTRIBUER LA RESPONSABILITE DE L’ABSTENTION AUX CITOYENS ET AUX MODALITÉS DE VOTE.

L’abstention aux élections n’est pas principalement due aux modalités de vote, même si celles ci doivent évoluer avec notre époque. On ne peut pas davantage en faire le reproche aux citoyens comme s’ils en étaient les seuls responsables. Les raisons de l’abstention ont été évoquées à plusieurs reprises sur notre site.

C’est l’ensemble des mécanismes de la démocratie qu’il faut revisiter,

les institutions, les pratiques, les postures, le statut des élus, la fonction publique, …Il faut compléter le vote par des modes d’expression plus réguliers et concrets ( développer la participation, les votes directs: RIC, référendums)

Comment améliorer l’expression démocratique par le vote

– organisations de campagnes d’information dans les médias presse et médias sociaux notamment;

– diffusion papier et internet des documents électoraux ;

– idem pour les documents d’information sur l’élection concernée;

– organisation, pour chaque élève du primaire et secondaire, de formations sur l’élection;

– votre par procuration élargi;

– vote par correspondance;

– vote anticipé;

– vote en semaine, avec autorisation d’absence dans les entreprises;

– expérimentation – en raison des difficultés propres à cette modalité – du vote électronique;

– association des citoyens et des jeunes à l’organisation des bureaux de vote ( des écoles, collèges, lycées, apprentissage, et université et écoles – mettre à profit les nombreux conseils municipaux des jeunes, conseils départementaux des jeunes, conseils régionaux des jeunes, et autres structures);

– association des autres acteurs de la cité ( organisations professionnelles, associations…) à l’organisation des bureaux de vote;

– mobilisation des fonctionnaires de l’Etat et des Collectivités sur l’ensemble des actions décrites ci-dessus, et en particulier : documentation, information, organisation des bureaux…l’organisation des des bureaux;

– reconnaissance du vote blanc;

– relèvement du seuil relatif au nombres d’exprimés/inscrits;

Ces propositions ne sont pas exhaustives. il faut en tous cas développer ces aspects pour toutes les élections de la commune à l’Europe. Nous ne pensons pas que le vote obligatoire soit une solution, en tous cas pas avec le niveau de défiance constaté.

Commencer par le rétablissement de la confiance entre citoyens et élus

« La solution à l’abstention ne serait donc pas technique, pointe-t-il au micro d’Europe 1, mais politique. À commencer par le rétablissement de la confiance entre citoyens et élus. » , écrit Damien Mestre parlant de Gilles Toulemonde, maître de conférences en droit public à l’université de Lille .

Article

Régionales : le vote électronique est-il vraiment une solution à l’abstention ?

27 juin 2021, Par Damien Mestre, Europe 1

L’abstention a atteint un niveau historique au sortir du premier tour des élections régionales, au point de pousser la classe politique à chercher une solution. Et cette dernière pourrait s’inspirer de nos voisins européens qui ont opté pour plusieurs méthodes : du vote obligatoire au bulletin envoyé à domicile, en passant par le vote électronique. 

Il est devenu l’un des enjeux de ces élections régionales et départementales : le taux d’abstention. Historique lors du premier tour avec 66,72%, il va être scruté à la loupe ce dimanche, lors du second tour, car c’est bel et bien la mobilisation des abstentionnistes qui pourrait faire basculer, ou non, certaines régions. Mais au delà de ce scrutin, le désintérêt des Français pour les urnes, jugé « particulièrement préoccupant » par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, pousse la classe politique à chercher des solutions afin d’encourager le vote. Des solutions qui pourraient s’inspirer de certains voisins européens qui affichent parfois des taux de participation insolents.

Le bulletin à domicile chez les Allemands

Parmi eux, la Belgique et ses 90% de participation. Un chiffre qui s’explique tout simplement par le fait que le vote y est obligatoire. C’est d’ailleurs aussi le cas en Grèce ou encore au Luxembourg. Une méthode radicale contre l’abstention, et donc forcément contestée. Avant d’en arriver à une telle extrémité, certains politiques plaident donc pour faciliter le glissement du bulletin dans l’urne, comme en Allemagne. Outre-Rhin, près d’un quart des électeurs reçoivent leur enveloppe à domicile et la renvoient par la poste.

Le bilan en demi-teinte du vote électronique en Estonie

Mais certains vont encore plus loin, et votent directement par Internet. Une mesure qui pourrait faire baisser le taux d’abstention en France, selon les spécialistes du droit électoral. Mais la recette est loin d’être magique selon Gilles Toulemonde, maître de conférences en droit public à l’université de Lille. « En Estonie, le vote par Internet est instauré depuis 2005, dans un premier temps on est passé de 42% d’abstention à 38%, puis 36%, mais depuis on stagne complètement », pointe-t-il. Sans compter que pour les « élections autres que législatives, l’abstention est repartie à la hausse ».

La solution à l’abstention ne serait donc pas technique, pointe-t-il au micro d’Europe 1, mais politique. À commencer par le rétablissement de la confiance entre citoyens et élus.

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :