Aller au contenu principal

Une République à bout de souffle ?

EMISSION

La Ve République est-elle à bout de souffle ?

Réécouter La Ve République est-elle à bout de souffle ? L’ESPRIT PUBLIC par Gérard Courtois, FRANCE CULTURE

LIEN VERS L’EMISSION : https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=37bf28ec-d350-4d2d-86ec-f61060616b20

A écouter, ces dernières semaines, les déclarations alarmantes de responsables politiques de tous bords, il semble bien que la patrie est en danger. Ou du moins nos institutions. La Ve République semble traverser une crise profonde, existentielle en quelque sorte.

A écouter, ces dernières semaines, les déclarations alarmantes de responsables politiques de tous bords, il semble bien que la patrie est en danger. Ou du moins nos institutions.

En voici un petit florilège qui est loin d’être exhaustif : Philippe Bas, sénateur les Républicains et ancien président de la commission des lois : « Le système politique issu de la Ve République est en ruine ». Boris Vallaud, député et porte-parole du Parti socialiste : « Nous sommes dans une Ve République à bout de souffle ». Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France : « La Ve République a besoin de refonder son modèle régalien ». Il préconise l’instauration d’un mandat présidentiel unique de 6 ans. Tandis que Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, est favorable au septennat non renouvelable. Pour Jean-Luc Mélenchon, on le sait, il est urgent « d’abolir la monarchie présidentielle » et d’instaurer une VI e République. 

Mais on n’est pas en reste dans la majorité. Dans son livre récent, L’ange et la bête, le ministre de l’économie Bruno Le Maire ne mâche pas ses mots : « Soit nous proposons une transition vers de nouvelles institutions, soit nous nous exposons à une crise de régime ».  Quant au président du Modem, François Bayrou, il a déclenché une offensive de grande envergure pour que l’élection des députés se fasse, dès 2022, au scrutin proportionnel, ce qui  bouleverserait l’Assemblée nationale et le jeu politique.

La Ve République en a vu d’autres, diront les gardiens du temple. Et c’est vrai qu’elle a, depuis 63 ans, surmonté des crises majeures. Elle avait d’ailleurs été conçu pour cela par le général de Gaulle. Mais il semble qu’elle traverse, aujourd’hui, une crise plus profonde, existentielle en quelque sorte. Comme si elle entravait, voire empêchait l’indispensable débat démocratique. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :