Aller au contenu principal

« SIX THESES POUR LA DEMOCRATIE CONTINUE ». Lire Dominique ROUSSEAU

PRESENTATION DE L’OUVRAGE :

Faire du citoyen “quelque chose” dans l’ordre politique, faire du citoyen le cœur vivant de la démocratie en affirmant, contre le principe représentatif, qu’il a une compétence pour décider personnellement des lois et des règles du vivre-ensemble et en proposant, contre le présidentialisme de la Ve République, les institutions et les mécanismes par lesquels cette compétence citoyenne s’exercera. 

Ce manifeste a pour objet de soumettre à la discussion les principales “thèses” qui informent la démocratie continue :

  • les droits de l’homme, principe de reconnaissance de la démocratie ;
  • l’autonomie constitutionnelle du corps des citoyens par rapport au corps des représentants ;
  • la compétence des citoyens à fabriquer les lois et politiques publiques ;
  • la justice comme pouvoir de la démocratie.

Dominique Rousseau nous invite au grand débat sur la révision de la Constitution.

Dominique Rousseau est professeur de droit constitutionnel à Paris-I-Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, président du conseil scientifique de l’Association française de droit constitutionnel. Il a été membre du Conseil supérieur de la magistrature de 2002 à 2006. Il est également membre du Tribunal constitutionnel de la principauté d’Andorre.

METAHODOS PUBLIE REGULIEREMENT A PROPOS DE DOMINIQUE ROUSSEAU

RELIRE UN CLASSIQUE : « RADICALISER LA DÉMOCRATIE… » LA DÉMOCRATIE CONTINUE DE DOMINIQUE ROUSSEAU. https://metahodos.fr/2021/06/04/relire-dominique-rousseau-il-faut-radicaliser-la-democratie-la-democratie-continue/

POUR UNE DÉMOCRATIE CONTINUE. https://metahodos.fr/2021/03/27/pour-une-democratie-continue/

QUELLES SONT, DANS LA CONSTITUTION, LES PRÉROGATIVES DU 1e MINISTRE. Comment rééquilibrer notre démocratie ? https://metahodos.fr/2022/02/08/quelles-sont-dans-la-constitution-les-prerogatives-du-1-ministre/

JUSTICE : « D’UNE CONCEPTION ETATIQUE A UNE CONCEPTION DEMOCRATIQUE ». DOMINIQUE ROUSSEAU. https://metahodos.fr/2022/01/06/dominique-rousseau-le-moment-est-venu-de-refonder-la-justice/

URGENCE ET DEMOCRATIE : DEUX ANALYSES SANS CONCESSIONS : Dominique ROUSSEAU et Monique CANTO-SPERBER https://metahodos.fr/2022/01/05/etat-durgence-sanitaire-concilier-droit-sante-et-liberte-avec-dominique-rousseau-et-monique-canto-sperber/

1 réponse »

  1. Bonjour, Thierry,Il ne s’agit toujours pas de « faire quelque chose du citoyen » comme si les choses du politique se décidaient d’en haut, d’ailleurs que du champ du peuple, comme si celui-ci était incapable de bonnes initiatives et claires réflexions. Non, la démocratie, comme l’étymologie du mot l’exprime, c’est le peuple qui décide et gouverne pour lui-même et par lui-même.Il n’y a rien à décider ou préparer pour lui accorder une place, un rôle ou une fonction. Il les a toutes à priori et décidé par lui-même comment ça va se passer. Ce que nous avons à faire est de changer dans notre éducation les valeurs fondamentales, quitter la culture néolibérale, individualiste, égoïste et matérialiste.Souvenez vous de cet anthropologue, en observation au coeur de la savane africaine, qui mit un panier plein de fruits au pied d’un arbre et proposa aux enfant du village de faire une course jusqu’à l’arbre, que celui qui gagnerait obtiendrait le panier et tous ses fruits. Que c’est-il passé ? Les enfants, main dans la main ont marché jusqu’à l’arbre et ont partagé le contenu du panier parce que pour eux, on ne peut être et faire que tous ensembles.Nous avons tellement à apprendre de ces gens, dits peuples premiers, que nous regardons avec condescendance…Savez-vous que si les loups et les hommes se sont associés pour vivre c’est pour la même raison, et que leurs cultures groupales sont identiques, faites de solidarité et d’interdépendances ?Arrêtons de vouloir penser pour les autres comme s’ils étaient idiot ! Revenons au sens premier du groupe, une fratrie solidaire d’interdepents. Tout le reste sera organisé et décidé « comme il faut »!La seule loi, tant en management que dans la vie sociale, est :  » Aimez les gens et le travail bien fait. Tout le reste ira de soi ! » C’est ce que j’ai toujours répondu quand on me demandait, en la matière, quel était l’essentiel.Il va bien falloir que l’on y vienne, que l’on change son regard sur l’autre…Bien amicalementJean-Marc

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :