Aller au contenu principal

« MALAISE DÉMOCRATIQUE « : Les trois voies pour réviser la Constitution. VIDÉO

« Un malaise démocratique »

“Mais il y a également une autre possibilité qui fait l’objet de beaucoup de débats chez les juristes. C’est la possibilité de réformer la Constitution, comme l’avait fait le général de Gaulle en 1962, directement par le référendum, sans passer par les assemblées parlementaires”, précise Bertrand Mathieu.

Pourquoi pas une démocratie plus directe, comme l’avait fait le Général De Gaulle ?

“On est dans une situation où il y a un malaise démocratique. Ce débat autour du référendum dépasse celui de Marine Le Pen et s’inscrit dans une volonté de réintroduire de la démocratie directe dans les décisions politiques”, déclare-t-il.

ENTRETIEN

Présidentielle 2022: Comment peut-on réviser la Constitution?

Publié le 16/04/2022 B. Mathieu – franceinfo

LIEN VERS LA VIDÉO :

https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/candidats/presidentielle-2022-comment-peut-on-reviser-la-constitution_5085664.htmlhttps://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/candidats/presidentielle-2022-comment-peut-on-reviser-la-constitution_5085664.html

La révision de la Constitution est au cœur des débats de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. Bertrand Mathieu, spécialiste du droit constitutionnel, explique les différentes conditions pour pouvoir la modifier.

Que dit la loi sur une éventuelle révision de la Constitution ? “En théorie, il y a deux manières de réviser la Constitution : soit un vote des deux assemblées suivi d’un vote du congrès, soit un vote des deux assemblées suivi d’un référendum”, explique Bertrand Mathieu, professeur de droit constitutionnel à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, vendredi 15 avril.

Malaise démocratique

“Mais il y a également une autre possibilité qui fait l’objet de beaucoup de débats chez les juristes. C’est la possibilité de réformer la Constitution, comme l’avait fait le général de Gaulle en 1962, directement par le référendum, sans passer par les assemblées parlementaires”, précise Bertrand Mathieu.

“On est dans une situation où il y a un malaise démocratique. Ce débat autour du référendum dépasse celui de Marine Le Pen et s’inscrit dans une volonté de réintroduire de la démocratie directe dans les décisions politiques”, déclare-t-il.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :