Aller au contenu principal

RESULTATS DES DEUX TOURS – 2° TOUR : 42% DES BULLETINS MACRON SONT DES VOTES « ANTI LE PEN ». 41 % SE SONT ABSTENUS OU ONT VOTE BLANC. SOIT 22,35 % DES INSCRITS EN VOTES « FAVORABLES »

LES ANALYSES DE VOTE DE FRANCE INTER ET d’IPSOS-SOPRA STERIA

Comme le montre le graphique Macron obtenait 20,07 des votes des inscrits au premier tour. Il récolte 38,52% au second tour. Si l’ion retranche les 42% des bulletins Macrons étant orientés « anti Le Pen », il reste 22,35 % de votes « favorables », à comparer aux 20,07 % du premier tour.

Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon étaient au centre de toutes les attentions durant l’entre deux tours. Les deux camps finalistes ont ainsi tenté de les convaincre. Au final, 42% ont voté pour Emmanuel Macron et 41% se sont abstenus ou ont voté blanc. Le président sortant a largement eu le soutien des électeurs de gauche, que cela soit du côté des Verts ou du PS. Il en est de même chez les électeurs de Valérie Pécresse, puisque 53% d’entre eux ont voté pour lui.

42% ont voté « pour faire barrage à Marine Le Pen », 58% parce qu’il « ferait un bon président »

Selon le sondage d’Ipsos-Sopra Steria pour France inter , 42% des électeurs d’Emmanuel Macron ce dimanche ont voté pour lui « avant tout pour faire barrage à Marine Le Pen. » Les 58% restants ont choisi le président sortant car ils considèrent qu’ « avant tout il ferait un bon président de la République. »

MACRON EST ELU AVEC SEULEMENT 38,52 % DES ELECTEURS INSCRITS DONT 16,17 % SONT DES VOTES « ANTI LE PEN » : SOIT UN SOLDE DE 22,35 % DE VOTES « FAVORABLES« 

(et en incluant donc ceux qui se sont abstenus). C’est donc, après Georges Pompidou (37,51% en 1969) et selon ce critère, le deuxième président le moins bien élu de la cinquième République. Suivent ensuite François Hollande (39,08% en 2012) et Jacques Chirac (39,43% en 1995).

46% des Français ressentent « des sentiments négatifs »

Toujours selon le sondage d’Ipsos-Sopra Steria, 57% des Français attendent désormais du président réélu qu’il « rassemble« , « même si cela signifie de remettre à plus tard certaines réformes« , alors que 77% d’entre eux s’attendent d’ores et déjà à « des troubles et des tensions dans le pays au cours des prochains mois. » Une majorité relative des personnes interrogées (43%) souhaite une politique « ni plus, ni moins à gauche que lors du précédent quinquennat« , contre 35% plus à gauche et 22% plus à droite.

Enfin, à la suite de cette réélection d’Emmanuel Macron, 46% des Français ressentent des « sentiments négatifs« . 20% des personnes interrogées disent en effet ressentir de la « déception« , 18% d’entre elles de la « colère » et 8% de la « peur« . 34% des Français ressentent des « sentiments positifs« , dont 20% de « soulagement« , 10% d' »espoir » et 4% de « joie ». 20% des personnes interrogées se disent « indifférentes » à ce résultat.

Ce sondage Ispos-Sopra Steria a été réalisé sur internet du 21 au 23 avril auprès de 4 000 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

article 1

Présidentielle : 11 infographies qui éclairent les résultats du second tour

par Luc Chemla mis à jour le 25 avril 2022 FRANCE INTER

Emmanuel Macron a été réélu président de la République dimanche avec 58,54% des voix contre 41,46% pour Marine Le Pen. Le taux d’abstention est de 28,01%. Voici une analyse des résultats en onze infographies.

Cinq ans de plus à l’Élysée pour Emmanuel MacronLe président sortant a été réélu ce dimanche soir lors du second tour de la présidentielle, avec 58,54% des voix. Malgré sa défaite, le Rassemblement national réalise le meilleur score de l’histoire du parti d’extrême droite lors d’un second tour d’une élection présidentielle. L’abstention, qui était l’une des grandes inconnues de ce scrutin, s’élève à 28,01%.

Emmanuel Macron l’emporte mais avec moins d’écart qu’en 2017

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, Emmanuel Macron est réélu avec 58,54% des voix. Marine Le Pen termine derrière avec 41,46% des suffrages. L’écart s’est donc considérablement réduit par rapport à 2017. Il y a cinq ans, le candidat LREM l’avait emporté avec 66,10% des voix.

https://e.infogram.com/ca889994-eb43-4252-bc94-87e572f14923?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Score malgré tout historique pour le RN

Malgré cette défaite électorale, le score du Rassemblement national est historique. En effet, jamais le parti d’extrême droite n’avait obtenu un pourcentage de voix aussi élevé lors d’une élection présidentielle. En 2002, au second tour, le score de Jean-Marie Le Pen (alors candidat Front national) était de 17,79%. En 2017, sa fille avait atteint les 33,90%.

https://e.infogram.com/49fba4f7-b1c2-4469-9536-e9fba01468ac?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Description des votants de ce second tour

Lors du premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait su convaincre une part importante des 18-24 ans et 25-35 ans de voter pour lui. Au second tour, parmi les jeunes qui ont voté, malgré un taux d’abstention d’environ 40%, une majorité s’est tournée vers Emmanuel Macron, d’après les estimations d’Ipsos-Sopra Steria. De toutes les catégories d’âges citées, une seule a majoritairement voté pour Marine Le Pen : les 50-59 ans, à 51%.

https://e.infogram.com/b2e5f127-121f-448a-a96c-716841ab103f?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Selon Ipsos-Sopra Steria, le pourcentage de femmes (59%) qui ont voté pour Emmanuel Macron est légèrement plus élevé que celui des hommes (57%).

https://e.infogram.com/85793696-cc00-4ffe-9f6e-c44c35f4c4d4?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

L’institut de sondage Ipsos-Sopra Steria s’est aussi intéressé au profil socioprofessionnel des électeurs. Parmi les foyers qui gagnent « moins de 1250 euros par mois, 56% ont voté pour Marine Le Pen. À l’inverse, parmi les foyers qui gagnent « plus de 3000 euros » par mois, 65% ont glissé un bulletin avec le nom du président sortant.

https://e.infogram.com/56862cf9-add2-46de-b827-3bc569ebd8d3?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Quand on s’intéresse au « milieu social auto-déclaré », toujours selon les chiffres d’Ipsos-Sopra Steria, les catégories les plus populaires ont majoritairement voté pour la candidate RN. Les plus aisées pour Emmanuel Macron.

https://e.infogram.com/134a0c8b-c39c-4bc0-8003-96b8453f5ea3?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon étaient au centre de toutes les attentions durant l’entre deux-tours. Les deux camps finalistes ont ainsi tenté de les convaincre. Au final, 42% ont voté pour Emmanuel Macron et 41% se sont abstenus ou ont voté blanc. Le président sortant a largement eu le soutien des électeurs de gauche, que cela soit du côté des Verts ou du PS. Il en est de même chez les électeurs de Valérie Pécresse, puisque 53% d’entre eux ont voté pour lui.

https://e.infogram.com/ce21ba9c-efd0-4ada-829e-8ff43a2c642a?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

42% des électeurs d’Emmanuel Macron ce dimanche ont voté pour lui, « afin de faire barrage à Marine Le Pen« . C’est ce qui ressort du sondage d’Ipsos-Sopra Steria. À l’inverse, les 58% restants ont choisi le président sortant car ils considèrent qu’ « avant tout il ferait un bon président de la République ».

https://e.infogram.com/87280ad6-5494-4394-84f8-78f3a76f982a?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

À lire  –  POLITIQUEPrésidentielle : 42% des électeurs d’Emmanuel Macron ont voté pour lui pour faire barrage à Marine Le Pen

Un taux d’abstention au plus haut depuis 1969

Le taux d’abstention est de 28,01%, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur. Un chiffre supérieur à celui de 2017 mais aussi de toutes les dernières élections. Jamais une abstention aussi forte n’a été enregistrée au second tour d’une présidentielle, à l’exception du record de 1969, quand les électeurs de gauche avaient, à l’appel du candidat communiste éliminé au 1er tour, massivement refusé de choisir entre « bonnet blanc et blanc bonnet » (Georges Pompidou et Alain Poher).

https://e.infogram.com/2ce647ff-60d4-4be5-9e85-0711ab445e48?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Concernant le vote blanc ou nul, en termes de suffrages exprimés, il est bien supérieur au résultat du premier tour mais inférieur aux 11,52% de 2017.

https://e.infogram.com/ee2b09b5-4af8-4d1e-a967-9b6531633cc4?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

Emmanuel Macron est-il « le plus mal élu des présidents de la cinquième République » ?

Emmanuel Macron est-il « le plus mal élu des présidents de la cinquième République », comme l’a affirmé dimanche soir Jean-Luc Mélenchon ? Après l’annonce des premières estimations, le leader de La France insoumise, dans son discours, a avancé cette affirmation. En réalité, Emmanuel Macron est le troisième président le mieux élu depuis 1965 en termes de suffrages exprimés.

Toutefois, et c’est là que Jean-Luc Mélenchon se rapproche de la vérité, si l’on retient le pourcentage des suffrages obtenu par Emmanuel Macron sur la base des électeurs inscrits (et en incluant donc ceux qui se sont abstenus), le président réélu l’est avec les voix de seulement 38,52% d’entre eux. C’est donc, après Georges Pompidou (37,51% en 1969) et selon ce critère, le deuxième président le moins bien élu de la cinquième République. Suivent ensuite François Hollande (39,08% en 2012) et Jacques Chirac (39,43% en 1995).

https://e.infogram.com/_/pOyCDxfB5Miy1HTgot9Z?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-dix-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-second-tour&src=embed#async_embed

article 2

Présidentielle : 10 infographies qui éclairent les résultats du premier tour

par Luc Chemla mis à jour le 11 avril 2022 FRANCE INTER

Emmanuel Macron remporte le premier tour de l’élection présidentielle 2022, devant Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Un vote marqué par les scores historiquement bas de LR et du PS. Le record d’abstention n’est pas battu. Voici une analyse des résultats en dix infographies.

Le premier tour de l’élection présidentielle a rendu son verdict. Les deux candidats en tête sont exactement les mêmes qu’en 2017 : Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Le président sortant arrive premier devant la candidate RN. Jean-Luc Mélenchon est en troisième position. Grande inconnue de cette élection, le taux d’abstention s’élève finalement à 26%.

Moins de cinq points d’écart entre Macron et Le Pen

Selon les estimations d’Ipsos Sopra Steria, le président sortant et candidat LREM, Emmanuel Macron, termine en tête avec 27,6% des voix devant Marine Le Pen, la candidate RN, 23%, et Jean-Luc Mélenchon, La France Insoumise, 22,2% des voix. Viennent ensuite : Eric Zemmour, 7,2%, Valérie Pécresse, 4,8% ou encore Yannick Jadot, 4,7%. La candidate du PS, Anne Hidalgo, avec ses 1,7%, termine 10ème sur 12 candidats.

https://e.infogram.com/45cf1abe-1874-45c7-b7dc-ea2789912a0e?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Emmanuel Macron remporterait le second tour, d’après une première estimation

Le premier tour à peine terminé, les esprits sont déjà tournés vers le second tour, le 24 avril. D’après une estimation d’Ipsos Sopra Steria, Emmanuel Macron l’emporterait avec 54% des voix devant Marine Le Pen. La candidate du Rassemblement National est créditée de 46% des voix.

https://e.infogram.com/86142128-bdcd-4a7e-9b10-4fc0984bd9be?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Quel candidat a appelé à voter pour qui ?

Afin de faire barrage à l’extrême droite, certains candidats ont d’ores et déjà appelé à voter pour Emmanuel Macron, c’est le cas notamment d’Anne Hidalgo, Fabien Roussel, Valérie Pécresse ou encore Yannick Jadot. De son côté, Jean-Luc Mélenchon n’a pas appelé à voter pour le président sortant mais a très clairement demandé de ne pas voter pour Marine Le Pen. De son côté, Eric Zemmour, appelle à soutenir la candidate du Rassemblement National.

https://e.infogram.com/cfbe8a02-ff79-4408-ad70-270295b818c0?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Description des votants de ce premier tour

Les estimations d’Ipsos Sopra Steria permettent d’en savoir plus sur le profil des votants. Ainsi, on apprend notamment que les 18-24 ans ont principalement voté pour Jean-Luc Mélenchon, 31% et que 26% d’entre eux ont déposé un bulletin Marine Le Pen dans l’urne. La candidate RN qui a également la cote auprès des 35-49 ans, puisque 28% d’entre eux ont voté pour elle. Chez les plus de 70 ans, Emmanuel Macron arrive largement en tête avec 41%.

https://e.infogram.com/c5be8720-deb3-4719-841d-b753dd848bce?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Ipsos Sopra Steria s’est également penché sur le profil des votants, concernant le niveau de revenus mensuels nets du foyer. Au sein des foyers où le revenu est inférieur à 1250 euros, Marine Le Pen atteint 31% devant Jean-Luc Mélenchon, 28%. Le président sortant n’est qu’à 14%. En revanche, Emmanuel Macron est très largement en tête des votes au sein des foyers où les revenu dépassent les 3000 euros par mois.

https://e.infogram.com/33a05062-2c9e-4121-9eb2-8d3039528d6a?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Si on se concentre sur les votes selon la « sympathie partisane« , on se rend compte que Jean-Luc Mélenchon a su convaincre à la fois de nombreux partisans du PS et d’Europe Ecologie les Verts. Emmanuel Macron a lui réussi a convaincre 25% des « sympathisants » LR.

https://e.infogram.com/6b913fc8-5b85-46b0-a07e-fe79f06497cb?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

LR et PS atteignent un score historiquement bas

Les résultats de ce premier tour est marqué par la nouvelle progression du vote RN. Depuis 2012, à chaque premier tour, le parti de Marine Le Pen améliore son score. Après ses 17,90% en 2012, ses 21,30% en 2017, la candidate atteint les 23% cette année.

https://e.infogram.com/f1653fb7-9572-4023-a33b-c1a0633e47e3?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Ce résultat laissera des traces du côté des LR, qui atteint cette année un score historiquement bas. Avec 4,8% des voix, Valérie Pécresse est bien sûr très très loin des 20,01% de François Fillon en 2017 ou encore des 27,18% de Nicolas Sarkozy en 2012. Le résultat au premier tour de l’UMP puis LR ne fait que baisser depuis 2012.

https://e.infogram.com/8153baca-b4fb-423a-a27e-5b08af3c699b?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

La situation est encore en pire du côté du PS. Après les 6,36% de Benoit Hamon, Anne Hidalgo n’atteint même pas les 2%. C’est également le plus mauvais résultat de l’histoire du parti. En 2012, année de la victoire de François Hollande, le parti socialiste approchait les 30%.

https://e.infogram.com/1af382cb-4f18-4388-952f-73679e004742?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

Le record d’abstention de 2002 n’est pas battu

Grande inconnue de cette élection, le taux d’abstention de ce premier tour atteint finalement les 26%. C’est un chiffre plus élevé que lors des trois précédentes élections présidentielles. Toutefois, le record de 2022, 28%, n’est pas battu.

https://e.infogram.com/dad32598-931c-4cca-8423-0381edd75cd0?parent_url=https%3A%2F%2Fwww.franceinter.fr%2Fpolitique%2Fpresidentielle-9-infographies-qui-eclairent-les-resultats-du-premier-tour&src=embed#async_embed

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :