Aller au contenu principal

LES METIERS EN POINTE DANS LES DIX ANS A VENIR

Article

Créations d’emplois : les métiers porteurs d’ici 2030

Vie Publique 16 mars 2022

Ingénieur informatique, infirmier, aide-soignant… D’ici 2030, environ 800 000 emplois seraient à pourvoir chaque année en France selon un récent rapport. Cela conduirait à une baisse progressive du chômage structurel. Mais quels métiers recruteront le plus et n’y a-t-il pas un risque de pénurie de main d’oeuvre dans certains secteurs ? 

Les métiers les plus créateurs d’emplois d’ici à 2030 (entre 100 000 et 115 000 chacun) seraient :

  • ingénieur informatique ;
  • sage-femme ou infirmier ;
  • aide-soignant ;
  • cadre commercial ;
  • aide à domicile..

C’est ce que France Stratégie et la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) relèvent notamment dans un rapport sur les métiers en 2030 remis le 10 mars 2022.

Pour un métier donné, les postes à pourvoir résultent à la fois des emplois créés ou détruits, qui font varier les effectifs, et des postes laissés vacants par les départs à la retraite.

Des secteurs dynamiques

Le scénario privilégié par le rapport fait apparaître de grandes tendances sectorielles d’ici à 2030. La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a confirmé le poids des services aux entreprises et des services d’utilité collective.

Le rapport prend en compte un recours persistant au télétravail qui réduit les mobilités et la fréquentation des lieux publics :les secteurs de la santé et du numérique sont avantagés ;les activités fondées sur les interactions sociales (hôtellerie-restauration, commerce, spectacle) ou les transports sont pénalisés.

La construction bénéficierait de l’investissement et de l’accroissement des besoins de rénovation des bâtiments (exigences d’efficacité énergétique de la transition bas carbone).Les effectifs des métiers industriels progresseraient et la part de l’emploi industriel resterait stable à 10%.

L’emploi dans la production industrielle stricto sensu, en partie externalisé (distribution, conseil, intérim), baisserait légèrement mais moins fortement que dans la décennie passée (recentrage sur des activités stratégiques : pharmacie, produits informatiques).Selon le rapport, 1,8 million d’emplois exercés par des diplômés du supérieur seraient créés d’ici à 2030 (47% des emplois, contre 43% aujourd’hui).

Près de 40% des créations d’emplois exercés par des diplômés du supérieur concernent trois secteurs :

  • les activités juridiques, comptables et de gestion ;
  • les services administratifs et de soutien ;
  • le commerce.

Mais des déséquilibres potentiels

D’ici à 2030, 640 000 jeunes s’inséreraient dans l’emploi chaque année. Une élévation progressive du niveau de diplôme est attendue notamment du fait de la lutte contre le décrochage scolaire. La part de diplômés du supérieur passerait à 48% en 2030 (contre 46% en 2019). Leur taux de chômage serait de 4,5% (contre 9,2% pour ceux n’ayant pas dépassé le baccalauréat, dont les emplois diminueraient d’environ 800 000).Sur 7 millions de jeunes débutants en emploi entre 2019 et 2030, 347 000 occuperaient le métier de vendeurs, dont 260 000 n’auraient pas dépassé le baccalauréat.

Pour chaque métier, des déséquilibres peuvent exister entre le vivier de jeunes débutants et les besoins de recrutement. Neuf métiers ayant parmi les plus forts besoins en recrutement figurent dans les quinze métiers aux plus forts déséquilibres potentiels :agents d’entretien ;aide à domicile ;conducteur de véhicule ;ouvrier qualifié de la manutention ;cadre commercial ;cadre de services administratifs et financiers ;aide-soignant ;ouvrier qualifié du second œuvre du bâtiment ;enseignant.

Certains métiers de première expérience, alimentés par les jeunes en début de carrière, pâtissent parfois d’une faible attractivité liée aux conditions de travail (hôtellerie-restauration, gros-œuvre du bâtiment)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :