Aller au contenu principal

« L’INCERTAIN DE L’AVENIR, MAIS LA LIBERTÉ ABSOLUE » MEILLEURS VŒUX AVEC ALBERT CAMUS

BILLET

« L’incertain de l’avenir, mais la liberté absolue »

publié le 01 janvier 2023 PHILO MAG

Chers lecteurs et lectrices, 

La rédaction de Philosophie magazine vous souhaite une excellente année 2023 ! 

Pour marquer ce nouveau cycle, nous accompagnons nos vœux d’un texte d’Albert Camus qui, à la fin de l’année 1937, raconte dans un carnet de bord comment il envisage « recommencer la partie ».

« Pour moi, si je me sens à un tournant de ma vie, ce n’est pas à cause de ce que j’ai acquis, mais de ce que j’ai perdu. Je me sens des forces extrêmes et profondes. C’est grâce à elles que je dois vivre, comme je l’entends. Si aujourd’hui me trouve si loin de tout, c’est que je n’ai d’autre force que d’aimer et d’admirer. Vie au visage de larmes et de soleil, vie sans le sel et la pierre chaude, vie comme je l’aime et je l’entends, il me semble qu’à la caresser, toutes mes forces de désespoir et d’amour se conjugueront. 

Aujourd’hui n’est pas comme une halte entre oui et non. Mais il est oui et il est non. Non et révolte devant tout ce qui n’est pas les larmes et le soleil. Oui à ma vie dont je sens pour la première fois la promesse à venir. Une année brûlante et désordonnée qui se termine et l’Italie ; l’incertain de l’avenir, mais la liberté absolue à l’égard de mon passé et de moi-même. Là est ma pauvreté et ma richesse unique. C’est comme si je recommençais la partie ; ni plus heureux ni plus malheureux. Mais avec la conscience de mes forces, le mépris de mes vanités, et cette fièvre, lucide, qui me presse en face de mon destin. »

Albert Camus, Carnets I. Mai 1935 – Février 1942.

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :