Aller au contenu principal

DOSSIER Suite 5 – Des «mesures restrictives et dissuasives» pour les Français voulant skier à l’étranger à Noël


NOTRE DOSSIER ABSURDIE AUTORITAIRE « Autoritäres Absurdistan »

DOSSIER – Première partie – publié le 28 11 2020 : Quand la Bureaucratie tient lieu de Fonction Politique – pendant que les Libertés sont restreintes – ne change-t-on pas de régime?

https://metahodos.fr/2020/11/28/quand-la-bureaucratie-tient-lieu-de-fonction-politique-et-que-les-libertes-sont-restreintes-ne-change-t-on-pas-de-regime/

Quand le pouvoir politique et l’action publique se concentrent sur un exécutif personnifié, sans tenir compte des autres institutions démocratiques – et en particulier les autres pouvoirs – , que le débat, la concertation et la participation n’ont plus leur place, quand, de surcroît, la bureaucratie domine et que les libertés de la presse et des citoyens sont réduites – comme sont réduites les expressions démocratiques des Assemblées, Collectivités, parties prenantes – …ne change-t-on pas de régime ?

DOSSIER Suite 1 publié le 29 11 2020: ABSURDIE AUTORITAIRE « Autoritäres Absurdistan »

https://metahodos.fr/2020/11/29/dossier-suite-1-absurdie-autoritaire-autoritares-absurdistan/

ABSURDISTAN

Définition: Pays où l’absurde règne en maitre,

Synonymes : absurdie, pays d’Ubu, pays d’Ubu roi

DOSSIER Suite 2 – publié le 30 11 2020 Un ouvrage récent de Corinne Lhaïk , Président cambrioleur

https://metahodos.fr/2020/11/30/dossier-suite-2-quelle-personnification-du-pouvoir/

L’ouvrage paru chez Fayard, vient éclairer la personnification du pouvoir au sommet de l’exécutif. A L’Express, Corinne Lhaïk couvre la politique économique et sociale, puis la politique tout court, suivant l’ascension d’Emmanuel Macron et les deux premières années de son quinquennat. A L’Opinion depuis le 1er janvier 2020, elle s’intéresse aux relations sociales et aux transformations du capitalisme. Vaste programme !

DOSSIER Suite 3 – du 30 11 2020 : Au Dedans comme au Dehors, La peur de l’«État profond»

https://metahodos.fr/2020/12/01/dossier-suite-3-qui-pilote-les-affaires-etrangeres-le-president-a-peur-de-letat-profond/

«Alors je sais, comme diraient certains théoriciens étrangers, nous avons, nous aussi, un État profond », explique soudainement en 2019 M. Macron devant le corps diplomatique.

Et après des mises en garde sous forme de rappel à l’ordre,

« il avertit – ecrit Marc Endeweld dans l’article repris ce dessous – qu’il ne faut pas «suivre cette voie» (1). Immédiatement, quelques rires gênés fusent de l’assistance : ces hauts fonctionnaires, qui se comportent comme les aristocrates de la République, ne sont guère habitués à se faire malmener de la sorte. De fait, cette démonstration d’autorité — certains y voient un aveu de faiblesse — n’est pas du goût de tous : «Cette déclaration a été très mal prise au Quai», nous confie l’un des diplomates présents.

DOSSIER Suite 4 , de ce jour: – Exit le Communautarisme, la Rééducation, le Séparatisme, la Laïcité: voici les Principes Républicains réinventés

https://metahodos.fr/2020/12/02/dossier-suite-4-exit-le-communautarisme-la-reeducation-le-separatisme-voici-les-principes-republicains-reinventes/

Le chef de l’Etat a reporté au 9 dcembre le projet de loi intialement dédié au Séparatisme – ce terme ne figure ni en titre, ni en contenu. Préalablement les termes de communautatrisme et de rééducation avaient ete utilésés…

L’ensemble de ces termes semblent aujourd’hui hors des éléments de langage au profit d’un vocabulaire bien vague: les principes républicains.

Lettre ouverte au chef de l’Etat sur son projet de loi « confortant les principes républicains » pour lutter « contre le séparatisme »

DOSSIER Suite 5 – Présente publication :

Le chef de l’État souhaiterait empêcher les Français d’aller skier à l’étranger,

alors que les remontées mécaniques seront fermées en France, pour « dissuader les Français » et pour « ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France« .

Il l’a annoncé personnellement et directement à la presse, alors que le gouvernement laisse entendre – en même temps – que la date d’ouverture des remontées mécaniques sera finalement annoncée mi-décembre.

ARTICLE

Emmanuel Macron envisage des «mesures restrictives et dissuasives» pour les Français voulant skier à l’étranger a Noël

Par Le Figaro avec AFP 1 décembre 2020

«Des mesures restrictives et dissuasives» envisagées pour les Français qui iront à l’étranger pour skier à Noël, annonce Macron


Emmanuel Macron a indiqué ce mardi 1er décembre que le gouvernement envisageait de prendre «des mesures restrictives et dissuasives» pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger, notamment en Suisse, à Noël alors que les remontées mécaniques seront fermées en France.


«S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français» et pour «ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France», a expliqué le chef de l’État devant la presse après avoir reçu le premier ministre belge Alexander de Croo.


Au même moment, le secrétaire d’État au Tourisme expliquait à l’Assemblée nationale que le gouvernement français ne : «laisserait tomber personne. En dehors du ski alpin, toutes les activités nordiques (y compris en parcs payants) ainsi que les patinoires seront autorisées. Les jardins d’enfants seront également ouverts.»



La Suisse a donné le coup d’envoi de sa saison d’hiver


Depuis quelques semaines déjà, les Suisses peuvent dévaler les pistes.

En Suisse, frappée de plein fouet par la deuxième vague de Covid-19, les autorités et secteurs concernés présentent de leur côté un front uni, après une fin de saison écourtée mi-mars par la première vague. «En Suisse, nous pouvons aller skier, avec des plans de protection», a assuré jeudi dernier le ministre de la Santé, Alain Berset, en soulignant que le gouvernement ré-examinerait la situation avant les fêtes de fin d’année.

Depuis quelques semaines déjà, les Suisses peuvent dévaler les pistes comme à Verbier, Gstaad ou Saas-Fee. En Valais (sud-ouest), une des principales régions de ski du pays aux côtés des Grisons (est) et de l’Oberland bernois (centre), le président de l’exécutif cantonal, Christophe Darbellay, l’a assuré à l’AFP : «on skiera à Noël».

Dans la région, les hôtels sont déjà ouverts, et les restaurants doivent ouvrir à la mi-décembre. «Plus que jamais, les gens ont besoin d’air, de neige, d’espace», dit-il, faisant part de son incompréhension face notamment aux mesures prises en France, où les remontées mécaniques devront rester fermées alors qu’«on ne ferme pas le RER» à Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :