Aller au contenu principal

L’état de l’opinion sur la gestion de la crise: L’exécutif ne convainc toujours pas les Français.

SONDAGE

Six Français sur dix n’ont pas confiance en l’action du gouvernement face à l’épidémie, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro et France Info.

ARTICLE

Covid-19 : la gestion de la crise par l’exécutif ne convainc toujours pas les Français

Par Loris Boichot 04/02/2021 Le Figaro

Un persistant parfum de défiance. Les promesses de «transparence» et d’«action» du gouvernement ne parviennent toujours pas à mettre sous l’éteignoir le sévère jugement de la population à son égard. Après onze mois de crise sanitaire, une nette majorité de Français (60%) ne fait pas confiance au pouvoir exécutif pour gérer la situation due à l’épidémie de Covid-19, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro et France Info.

Ce scepticisme n’a que peu diminué (-4 points) depuis octobre dernier. Il touche majoritairement toutes les catégories de la population, à l’exception des sympathisants de La République en Marche (seulement 11% de défiance), et les catégories sociales supérieures (49%). Les plus critiques sont les catégories populaires (68%), les habitants des campagnes (64%) et les sympathisants du Rassemblement national (86%).

«Péché originel» des masques

Les Français ont exprimé leurs doutes d’un sondage à l’autre, à chacune des trois grandes étapes de la lutte contre la pandémie – protection, dépistage, vaccination. Le «péché originel» de la pénurie de masques au printemps dernier, les longs délais de résultats des tests à l’automne, puis les lenteurs des débuts de la vaccination, forment «une succession de “bugs” perçus», à l’origine d’un «sentiment d’inefficacité dans la durée», explique le président de l’institut Odoxa, Gaël Sliman.

Manque de clarté, de perspective et de sincérité : l’opinion détaillée de la population est particulièrement rude pour l’exécutif. Plus de sept Français sur dix (71%) estiment qu’il «n’a pas pris les bonnes décisions au bon moment» et qu’il ne «leur dit pas la vérité» (73%), quand une proportion plus forte encore juge qu’il n’est pas «clair» (78%), ni qu’il «sait où il va» (81%).

Reconfinement jugé inéluctable

Les multiples prises de parole récentes de l’exécutif – reconfinement reporté annoncé vendredi dernier par le premier ministre, promesse d’un vaccin pour tous les Français volontaires d’ici l’été par le chef de l’État au « 20 Heures » de TF1 mardi -, ne rassurent pas une opinion publique fataliste, persuadée qu’un nouveau confinement est inévitable. Résultat, malgré les nombreuses déclarations de Gabriel Attal, qui ne cesse de répéter qu’il existe «un chemin réel» pour «éviter» cette option, quelque sept Français sur dix (69%) s’y préparent – une prédiction partagée en majorité dans toutes les catégories de la population.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :