Aller au contenu principal

Associations, entreprises et collectivités : « Allions nos forces pour l’intérêt général ».



13 février 2021 JDD


La députée LREM Cathy Racon-Bouzon, et le président-fondateur du Rameau, Charles-Benoit Heidsieck, co-rapporteurs de la mission « Accélérer les alliances stratégiques au service de l’intérêt général » défendent dans cette tribune signée par une centaine d’élus et d’entrepreneurs, les partenariats entre associations, entreprises, pouvoirs publics et citoyens pour relever les défis futurs.



Des dizaines de députés appellent à des alliances pour « répondre efficacement à un besoin du territoire par des solutions concrètes ».

Voici leur tribune :

« Inégalités, éducation, santé, dérèglement climatique, alimentation, logement … Autant de défis sociaux et environnementaux, accentués par la crise, qu’il nous faut relever pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Adoptés à l’ONU par 193 pays en 2015 dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, les Objectifs de Développement Durable nous donnent la marche à suivre.

Chacun, plus ou moins dans son couloir, associations, entreprises, pouvoirs publics et citoyens, est déjà mobilisé. Il est temps de faire tomber les murs, de faire confiance à notre intelligence collective et d’unir nos forces. Pour un agenda 2030 véritablement atteignable, et si on s’y mettait tous ensemble? Les résultats du sondage Urgence-Covid-Citoyens sont éloquents. 81% des Français déclarent que pour sortir de la crise, il est utile de « jouer collectif » entre associations, entreprises, pouvoirs publics, citoyens, etc. Les Français soutiennent le « devoir d’alliance ».
 

L’alliance naît d’une envie de répondre efficacement à un besoin du territoire par des solutions concrètes

Déjà en 2015, il se disait à l’ONU que « les partenariats multipartites seront essentiels pour tirer parti des interconnexions entre les ODD » : l’ODD17 pour résoudre les 16 autres. Il est l’heure de délaisser la compétition pour adopter la coopération, au service du bien commun! Comment développer l’alliance de tous pour répondre aux enjeux du XXIe siècle? N’ayons pas peur de ce changement de paradigme.

La méfiance entre acteurs qui ne se connaissent pas n’est rien face aux résultats, mesurés, qui découlent de l’alliance. Députés de territoires divers, nous voyons les acteurs se rassembler pour agir. Catalyseurs territoriaux, collectivités territoriales, associations, entreprises, universitaires, citoyens, nous sommes tous les jours à l’œuvre pour développer un circuit alimentaire plus durable, un accompagnement de parcours d’enseignement à distance, un lieu d’accueil pour des personnes sans domicile fixe etc.


L’alliance naît d’une envie de répondre efficacement à un besoin du territoire par des solutions concrètes. Elle est l’occasion d’une stimulation démocratique forte qui embarque les acteurs dans la réponse à apporter à ce besoin. Concrètement, l’alliance doit devenir un réflexe. Pour cela, nous devons libérer notre capacité d’agir.


L’étude Occurrence pour Ticket for Change révèle que, s’agissant des questions socio-environnementales, 94% des Français ont envie d’agir, 35% ont des idées pour agir, 20% agissent réellement et 6% consacrent leur travail à agir. Cette envie s’exprime également de plus en plus dans les entreprises. Les salariés-citoyens veulent que leur entreprise s’inscrive, elles aussi, dans cette dynamique d’engagement au service du bien commun. Alors quel est le plan?


Transformer : structurons le Collective Impact à la Française pour mettre en réseau les besoins, les acteurs et les ressources et faire entrer en résonance l’ensemble des dispositifs existants. Unir : rassemblons les ressources humaines, matérielles, logistiques des territoires pour y construire des projets au plus près des besoins que les acteurs estiment prioritaires. Soutenons- les par un programme national d’investissement massif sur les territoires pour « la transition par le Collective Impact » en créant le Fonds ODD17.

C’est chaque entreprise, association, collectivité territoriale, citoyen que nous accompagnerons vers le « faire ensemble »

Essaimer : développons les lieux d’échanges et dupliquons ce qui marche afin que chacun puisse se mobiliser. Sécuriser : créons un droit de l’alliance, expérimental, non contraignant, pour sécuriser la démarche d’alliance d’intérêt général et lui permettre d’innover. Former : lançons un plan d’éducation et de formation initiale et continue à l’engagement et à la logique partenariale : éduquer à penser autrement pour faire ensemble autrement est un enjeu majeur de la transition vers un nouveau modèle Le terrain expérimente et réussit depuis plusieurs années à faire naitre l’alliance, les pouvoirs publics ont désormais un rôle de déclencheur et de facilitateur à jouer, pour que les solutions aux défis des ODD puissent émerger encore plus fréquemment, plus durablement, et partout en France.

« Le moi des grandes âmes tend toujours à se faire collectif », écrivait Victor Hugo. Au-delà des inclinations pour le collectif déjà déclarées, c’est bien chaque entreprise, association, collectivité territoriale, citoyen que nous accompagnerons vers le « faire ensemble ». C’est le ciment de notre cohésion sociale. Nous nous engageons, sur nos territoires respectifs et dans nos « mondes » réconciliés, à mettre fin à la loi du plus fort seul, pour écrire la loi du plus impactant ensemble. »

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :