Aller au contenu principal

«LA TRANSPARENCE DES DÉCIDEURS POLITIQUES, CLÉ POUR RECRÉER LA CONFIANCE CITOYENNE»

..

Rencontres du réseau des territoires d’innovation démocratique

Dans le cadre de l’édition 2020 des Rencontres du réseau des territoires d’innovation démocratique, Armel Le Coz, co-fondateur de Démocratie Ouverte, collectif qui œuvre à la transformation démocratique de nos institutions, a réalisé quatre interviews avec différents élus et agents publics engagés dans les transitions citoyennes et démocratiques.

L’occasion d’échanger sur la défiance citoyenne envers les institutions, les innovations démocratiques et les différents défis à relever dans le contexte de la crise sanitaire. Après Fanny Lacroix, maire de Châtel-en-Trièves (Isère), c’est au tour de Léonocre Moncond’huy et Ombelyne Degicour, respectivement maire de Poitiers et première ajointe, de prendre la parole.

Démocratie ouverte- 16 février 2021 – Usbek et Rica

Dans ce deuxième épisode, Léonore Moncond’huy et Ombelyne Dagicour, respectivement maire de Poitiers et première adjointe, nous partagent leurs projets pour la ville. Elles affirment que la transparence des décideurs politiques est la clé pour recréer une confiance citoyenne. Cependant, celle-ci doit être complétée par un contrôle et une participation des habitants à la politique communale. Les deux femmes ont donc mis en place (ou vont mettre en place dans les prochains mois) plusieurs dispositifs :

  • Une assemblée citoyenne afin d’être au plus près des quartiers
  • Un référendum d’initiative citoyenne
  • Des concertations publiques sur des projets communaux
  • Des temps de débats citoyens sur des questions de société
  • Des budgets participatifs

Pour Léonore Moncond’huy et Ombelyne Dagicour, la décentralisation est une bonne solution pour réengager le dialogue avec les citoyens, à condition toutefois de donner des moyens suffisants aux collectivités pour agir. Enfin, la maire de Poitiers développe l’idée que la politique doit avoir pour objectif d’accompagner les associations de terrain et de créer un contexte propice à l’engagement des citoyens malgré leurs contraintes (cela peut se traduire, par exemple, par la prise en charge des frais de garde des enfants).

Alexis Galli et Yohan Kapongo, bénévoles, pour Démocratie Ouverte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :