Aller au contenu principal

APRÈS LE SECOND TOUR, LE VOILE POSÉ SUR LES RÉALITÉS ÉCONOMIQUES EST LEVÉ (SUITE)

POURQUOI A-T-IL ÉTÉ NÉCESSAIRE D’ATTENDRE LA CLÔTURE DU SECOND TOUR POUR TRAITER DES GRAVES RÉALITÉS ÉCONOMIQUES ?

Le second tour de l’élection s’est focalisé pour les médias sur le barrage à Le Pen. Analyser les programmes au regard de la situation économique réelle était difficile car cela remettait en cause le programme des candidats. Celui du candidat RN a pourtant été largement « démonté «.

Les hypothèses financières et économiques du programme du président sortant étaient obsolètes : l’inflation était installée dès avant la guerre , les risques sur les taux étaient certains, l’aggravation de la dette, les difficultés de financement des projets, les menaces sur la croissance qui en découlent également.

« Les menaces s’accumulent : consommation plombée par l’inflation, risques de grèves, durcissement monétaire. Heureusement que le pire n’est jamais sûr » écrit Jean-Marc Vittori dans les extraits repris ici des Échos.

VOIR NOS PRÉCÉDENTES PUBLICATIONS :

APRÈS LE SECOND TOUR, LE VOILE POSÉ SUR LES RÉALITÉS ÉCONOMIQUES VA ÊTRE LEVÉ https://metahodos.fr/2022/04/24/la-bce-va-enfin-parler-vrai-sur-la-situation-economique/.

CES SUJETS QUI AURONT ÉTÉ ÉTOUFFÉS PENDANT LA PRESIDENTIELLE https://metahodos.fr/2022/04/24/ces-sujets-qui-auront-ete-etouffes-pendant-la-presidentielle/

Les sujets étouffés pendant la campagne (suite) : inflation, dette, financement des programmes, croissance https://metahodos.fr/2022/04/26/les-sujets-etouffes-pendant-la-campagne-suite-limpact-de-linflation-sur-la-dette-et-les-equilibres-des-finances-publiques/

Article – Extraits

Le scénario du pire pour l’économie française

Jean-Marc Vittori Publié le 26 avr. 2022 Les Echos

Entamer un mandat présidentiel dans une économie en ralentissement brutal est périlleux.

Ce n’était jamais arrivé sous la Ve République : le président de la République pourrait entamer son mandat dans une économie en panne. Et risque d’affronter dans la foulée une récession marquée, dont apparaissent des signes avant-coureurs.Ces derniers mois, l’activité atterrissait pourtant en douceur. Après les confinements de 2020, elle avait rebondi de près de 5 % sur les neuf premiers mois de 2021, puis elle a progressé de 0,7 % fin 2021 et sans doute moitié moins début 2022.

…/…

9 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :