Aller au contenu principal

LE CONSEIL NATIONAL DE LA REFONDATION CONTRE LE PARLEMENT ? UNE MAJORITÉ POUR QUOI FAIRE ?

Voir notre précédente publication :

« MA NOUVELLE MÉTHODE » : GRANDE INTERVIEW D’EMMANUEL MACRON. https://metahodos.fr/2022/06/04/ma-nouvelle-methode-grande-interview-demmanuel-macron/

NOUS ÉCRIVIONS :

« Conseil national de la refondation »

Le chef de l’Etat annonce vouloir créer un « Conseil national de la refondation » dès le lendemain des élections légisialtives pour construire les réformes du quinquennat.

Le « Conseil national de la refondation » avec les « forces politiques, économiques, sociales, associatives », des citoyens tirés au sort. Il travaillera sur les réformes touchant notamment au pouvoir d’achat, à la neutralité carbone, aux retraites ou encore aux institutions.

Il souhaite que la Première ministre Elisabeth Borne et son gouvernement « puissent faire vivre » ce Conseil national de la refondation. Le président précise qu’il y aura « une première séquence de plusieurs jours, puis des rendez-vous réguliers » et que la première portera sur le pouvoir d’achat.

Opération de communication ?

Ce conseil est clin d’œil au Conseil national de la résistance (CNR) qui coordonnait les différents mouvements de la Résistance intérieure française pendant la Seconde Guerre mondiale.

Metahodos, comme d’autres observateurs ou critiques des institutions qui réclament un renouveau de la démocratie, proposent l’élaboration d’un nouveau contrat social refondant valeurs, principes et objectifs fondamentaux.

Ira t on dans cette direction ? Pas certain

Emmanuel Macron justifie cette référence au CNR par le fait que « nous vivons un temps comparable ». « Nous sommes dans une ère historique qui impose de changer profondément de modèle et puis la guerre est là », en Ukraine.

« Conseil national de la refondation » : Macron rêve d’inventer son serment du Jeu de paume,

Titre Le Monde qui écrit :

« Le président veut mettre en scène une grande conférence dans la foulée des législatives. Après l’exercice vertical du pouvoir, place à l’exercice horizontal. »

Législatives : Macron, le serpent du « Livre de la jungle »,

titre Le Point

EXTRAIT : « À trop endormir la campagne, le président a du mal à réveiller les siens. Au risque de déchanter dimanche prochain…

« Le président réélu veut-il vraiment obtenir une majorité de députés à l’Assemblée nationale ? À une semaine du premier tour des législatives, la question mérite d’être sérieusement posée. On a dit et redit que depuis sa victoire du 24 avril, il a tellement pris son temps pour choisir sa Première ministre et nommer son gouvernement qu’il n’a pu compter sur aucun élan – ne parlons pas d’un état de grâce, les chefs d’État reconduits n’en ont pas. Mais force est de constater, en outre, qu’Emmanuel Macron s’emploie à chloroformer la campagne et à anesthésier les siens.

« Il nous fait le coup du serpent Kaa dans Le Livre de la jungle, qui hypnotise Mowgli en lui susurrant : aie confiance, crois-en moi… », m’a dit cette semaine un dirigeant macroniste, avec une pointe d’agacement. Il est vrai…

…/…

TRIBUNE EXTRAIT

«Comment Macron dissout l’Assemblée avant même son élection»

Par Pierre-Henri Tavoillot Le Figaro 3 06 2022

En ajoutant un Conseil national de la refondation à nos institutions, la représentation nationale se trouvera irrémédiablement «éparpillée façon puzzle», estime le président du Collège de philosophie.

Pierre-Henri Tavoillot est président du Collège de philosophie. Il a notamment publié La guerre des générations aura-t-elle lieu? avec Serge Guérin, chez Calmann-Lévy.

Quel sens de l’à-propos! Dans un entretien à la presse régionale (4 juin), quelques jours avant les législatives, le président de la République annonce que le Parlement ne sert… à rien. Telle est la «nouvelle méthode» . Il faut citer pour le croire: «Je veux réunir un Conseil national de la refondation, avec les forces politiques, économiques et sociales, associatives, des élus des territoires et des citoyens tirés au sort», (…) «Je souhaite que la première ministre et son gouvernement puissent le faire vivre».

Puis-je me permettre de traduire le message présidentiel en clair? «Citoyennes et citoyens de France, vous pouvez aller voter par civisme les 12 et 19 juin, mais, franchement, je vous le dis, aucun des défis importants ne sera plus ni examiné ni relevé par l’Assemblée au cours des cinq années qui viennent.

Donnez-moi…

…/…

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :