Aller au contenu principal

« CE PEUPLE N’A PLUS RIEN À FAIRE D’UN DISCOURS ARROGANT, PRÉTENTIEUX »

ÉMISSION

Michel Maffesoli

2 août 2021 SUD RADIO


Arthur de Laborde recevait, Michel Maffesoli, sociologue et professeur émérite à la Sorbonne, auteur du livre L’ère des soulèvements, lors du « 12-13h » de l’été du lundi 2 août 2021.

Le sociologue et professeur émérite de la Sorbonne, Michel Maffesoli, était l’invité d’Arthur de Laborde dans le « 12-13h de l’été » du  lundi 2 août 2021. Ensemble, ils sont revenus sur les manifestations contre le pass sanitaire. 

Michel Maffesoli : « Le développement de ces manifestations traduit tout simplement un déphasage réel »

Les manifestations contre le pass sanitaire continuent de se dérouler le samedi partout en France. Le 31 juillet 2021, le ministre de l’Intérieur a estimé que 200.000 manifestants s’étaient rassemblés partout en France. Un chiffre que les principaux intéressés estiment largement sous-estimés. Michel Maffesoli, sociologue et auteur du livre L’ère des soulèvements, voit dans ces manifestations, « début d’un vaste processus » qui s’apparente à « une crise civilisationnelle »

Ainsi, selon le sociologue, « le développement de ces manifestations traduit tout simplement un déphasage réel, important entre les élites et le peuple« . Le mouvement anti-pass sanitaire peut, selon Michel Maffesoli, se rapprocher de celui des « gilets jaunes, des grands rassemblements juvéniles et également de l’abstention record ». La France se trouve donc dans une « espèce de décalage et qui est appelé à se développer »

« Avant l’époque moderne, la stratégie de la peur, c’était la peur de l’enfer »

Pour Michel Maffesoli, le discours du gouvernement « est un discours vertical de la technocratie énarchienne, les sachants. » Cependant, il y voit une stratégie de l’exécutif par la peur couplée à une volonté « de minimiser ce qui est en train de se passer« , ce qui s’apparente dans le fond à « son métier ». Cependant, « les chiffres qui ont été donnés par le gouvernement sont tout à fait loufoques », le mouvement « n’est pas rien et n’est pas négligeable »

Le sociologue établit une parallèle historique avec cette stratégie de la peur employée par le gouvernement : « Avant l’époque moderne, la stratégie de la peur, c’était la peur de l’enfer et c’est parce qu’il y a eu cette peur de l’enfer, qu’il y a eu à un moment donné la réforme protestante, qui était une provocation, une contestation en quelque sorte du discours dominant. » Il y a donc avec le mouvement anti-pass sanitaire « quelque chose de cet ordre qui est en gestation ».

1 réponse »

  1. Michel Maffesoli a une vision exacte de ce qui se passe. Et comme il a su se donner aussi accès à la mémoire historique, laquelle « explique » les mouvements actuels, il montre que l’histoire se répète, qu’elle bégaie, comme disait Churchill. Il y a une logique des évènements et il serait idiot de ne pas s’en apercevoir. Non seulement il nous le montre mais il nous apporte les outils pour comprendre par nous même. Plus qu’un analyste, il s’agit d’un pédagogue…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :