Aller au contenu principal

Réseaux sociaux: pas seulement le chemin de la désinformation

Les réseaux sociaux sont souvent des boucs émissaires bien confortables, même si une regulation est nécessaire ; et le problème est le même pour l’ensemble des medias (réseaux sociaux compris !)

Heureusement, les réseaux sociaux ne sont pas qu’une route épineuse qui mène vers l’enfer de la désinformation.

ARTICLE

Réseaux sociaux: pas seulement le chemin de la désinformation

FRANCE CULTURE  par Nicolas Martin LE 28/10/2020

Qu’appelle-t-on “influence” dans le domaine d’internet ? Comment la science y est-elle abordée et sous quelles formes ? Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ? Quel rôle doivent jouer ces réseaux dans un contexte comme celui que nous vivons ?

Le sachiez-vous ? Au cours de la première vague épidémique, au printemps… le British Medical Journal a conduit une enquête sur la pertinence et la qualité des vidéos YouTube consacrées à la maladie. Figurez-vous que sur le panel de vidéos sélectionnées, 1 sur 4 contenaient des informations non-factuelles, et trompeuses, pour un total de plus de 62 millions de vues.

Heureusement, les réseaux sociaux ne sont pas qu’une route épineuse qui mène vers l’enfer de la désinformation. La crise sanitaire a donné une nouvelle ampleur à des vulgarisatrices ou teurs qui ont effectué un travail sérieux et sourcé, et qui ont vu leur nombre d’abonné s’envoler. Alors : les réseaux sociaux : enfer ou paradis de l’information scientifique ?

Réseaux sociaux, l’autre pays de la science. 

C’est le programme influencé qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer la transmission scientifique sur les réseaux sociaux, son envolée ces dernières années et les conséquences de la crise sanitaire sur l’information scientifique online, nous avons le plaisir de recevoir Tania Louis, voix familière des auditrices et auditeurs de la Méthode, et autrice de la chaine « Biologie tout compris », Marion Sabourdy, chargée des nouveaux médias et médiatrice scientifique à La Casemate à Grenoble et Laurent Chicoineau, directeur de Quais des Savoirs à Toulouse.

N’HÉSITEZ PAS A ÉCOUTER LA SUITE SUR FRANCE CULTURE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :