Aller au contenu principal

SURREALISTE ? LA COUR DES COMPTES S’INVITE A LA PRESIDENTIELLE : FICHES SUR LES VRAIES VERITES, ANNONCES SUR LE NUCLEAIRE…

Une réforme urgente de la Cour des Comptes

Les interventions étonnantes de la cour des comptes, de son président en tous cas, ne manquent pas de surprendre.

Après des observations fortement tempérées sur la situation budgétaire, l’affirmation qu’un budget incomplet en dépenses n’est pas insincère, la production de notes faisant la vérité sur les grands sujets de la campagne, l’annonce de propositions pour l’électricité nucléaire, on a entendu, tout récemment encore, le soutien au slogan du « quoi qu’il en coûte «.

Invité sur Europe Matin jeudi, le premier président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici, a estimé que le « quoi qu’il en coûte » voulu par le chef de l’Etat est justifié. « La sincérité du budget, de mon point de vue et de celui de la Cour des comptes, n’a jamais été en cause (…)

Le ‘quoi qu’il en coûte’ a été je crois justifié. Il fallait dépenser ces sommes et cet argent public pour permettre de limiter les impacts de la crise sur les agents économiques et les ménages et ça a plutôt fonctionné », a-t-il dit avant de poursuivre. « Le ‘quoi qu’il en coûte’ a été justifié, voire nécessaire et légitime ».

Ces sujets sont au cœur de la campagne présidentielle. Cela ne devrait-il pas conduire le président de la cour à une neutralité prudente et à des postures plus modestes ?

Article

Nucléaire : un scénario de 25 à 30 réacteurs proposé par la Cour des comptes

Manon Fossat le 18 novembre 2021

Europe Matin jeudi, le premier président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici, a présenté en exclusivité les conclusions du rapport de la juridiction financière sur la sécurité, le logement ou encore l’énergie. Il a notamment dévoilé ses préconisations en termes de nucléaire.

La Cour des comptes dévoile jeudi à 10 heures ses notes sur le logement, la police ou encore l’énergie, en pré-campagne présidentielle. Invité de la matinale d’Europe 1, le premier président de la juridiction financière, Pierre Moscovici, a dévoilé en exclusivité des éléments de ces rapports. Concernant l’énergie justement, la Cour des comptes estime qu’il faut tout de suite choisir la politique que nous voulons, notamment en matière de nucléaire. La Cour des comptes propose notamment un scénario avec 25 à 30 nouveaux réacteurs, alors que la France en compte déjà 56.

« Que ce débat ait lieu devant les Français me paraît tout à fait naturel. Nous avons un parc nucléaire qui pour l’essentiel a été construit dans les années 77 à 87. Et il sera, pour l’essentiel aussi, obsolète d’ici à 2050. Donc nous avons maintenant à faire des choix pour assurer notre indépendance et on sait qu’on va construire plus d’électricité dans le futur qu’aujourd’hui, à savoir 35%, parce qu’elle va se substituer au fuel », a-t-il posé. 

Entre 25 et 30 réacteurs

Pour lui, la question est donc de savoir comment maîtriser les risques et comment investir. « C’est maintenant qu’il faut le faire parce que si vous voulez construire des éoliennes, qu’elles soient marines ou terrestres, si vous voulez construire des centrales nucléaires, ce sont des choix sur 15 ans », a poursuivi Pierre Moscovici. 

La Cour des comptes recommande également un équilibre entre les énergies renouvelables et le nucléaire, et préconise justement un scénario sur la construction de réacteurs. « Il nous paraît très compliqué de décarboner notre production énergétique sans le nucléaire. C’est une caractéristique française », a encore posé le président avant de rentrer dans les détails. « Notre scénario est qu’il faut entre 25 et 30 réacteurs, mais ce chiffre est une hypothèse et il y a d’autres scénarios possibles. Le message principal est qu’il y a des choix à faire, et qu’il faut les faire. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :