Aller au contenu principal

PASSE, LA GRANDE CONFUSION – PARTIE 6 : «LE REVIREMENT D’E.MACRON DIVISE DANS LA MAJORITE» CE NOUVEAU PARI INQUIETE

NOTRE DOSSIER

PASSE, LA GRANDE CONFUSION ? – PARTIE 1 : LA COMMISSION NATIONALE DE L’INFORMATIQUE ET DES LIBERTÉS  https://metahodos.fr/2021/12/17/pass-sanitaire/

PASSE, LA GRANDE CONFUSION ? PARTIE 2 : LE CONSEIL SCIENTIFIQUE – ACTUALITÉ  https://metahodos.fr/2021/12/18/conseil-scientifique/

PASSE, LA GRANDE CONFUSION ? PARTIE 3 : CONSEIL CONSTITUTIONNEL / CONSEIL D’ÉTAT –ACTUALITÉ https://metahodos.fr/2021/12/18/pass-la-grande-confusion-partie-3-le-conseil-constitutionnel-et-le-conseil-detat/

PASSE, LA GRANDE CONFUSION ? PARTIE 4 : DANS QUEL ETAT EST LE « PARLER VRAI » ET « L’ETAT DE DROIT » ? – REPRISE DE L’ARTICLE D’ANNE BRUNET DU 23 AOUT https://metahodos.fr/2021/12/20/passe-la-grande-confusion-partie-4-republication-de-larticle-du-23-aout-peut-on-faire-le-bonheur-des-citoyens-malgre-eux-anne-brunet/

PASSE, LA GRANDE CONFUSION, PARTIE 5 «MONTAGNES RUSSES SANITAIRES» https://metahodos.fr/2021/12/22/montagnes-russes-sanitaires-du-pas-sanitaire-au-passe-vaccinal-le-revirement-total-de-lexecutif/

Le chef de l’État qui avait promis, il y a moins d’un an, de ne pas rendre la vaccination obligatoire

a changé d’avis. La mise en place du pass vaccinal est un revirement qui ne satisfait pas tout le monde. c’est le propos de l’article proposé ci contre.

Le 25 novembre, Olivier Véran – de son coté – promet que le gouvernement ne mettra pas en place ce certificat largement synonyme d’obligation vaccinale. « Il y a toujours la possibilité de se faire tester », persiste le ministre de la Santé lors de son point Covid ce jour-là.

« Le passe vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale » O. VERAN

Il lui faudra moins d’un mois pour affirmer finalement le contraire. « Le passe vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale », lâche-t-il sans ambages, le 18 décembre, dans un entretien à Brut. Il va même plus loin en louant les bienfaits de ce nouveau passe : « Empêcher les gens d’aller dans des bars, des restaurants, des lieux qui reçoivent du public s’ils ne sont pas vaccinés, c’est plus efficace que leur mettre une amende de 100 euros quand on les attrape dans la rue. » La veille, Jean Castex n’a pas pris de gants non plus : « Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non vaccinés. » Des propos sans équivoque.

Le nouveau pari de Monsieur Macron sur la vaccination pour éloigner le spectre des restrictions et le reconfinement .

Et on se souvient du précédent pari qui avait conduit – au prix d’un grand nombre de morts évalués par Le Monde – à reporter les mesures réclamées par les experts.

Article

Pass vaccinal : le revirement d’Emmanuel Macron divise dans la majorité

Publié le 23/12/2021 LA DEPECHE

Le chef de l’État qui avait promis, il y a moins d’un an, de ne pas rendre la vaccination obligatoire a changé d’avis. La mise en place du pass vaccinal est un revirement qui ne satisfait pas tout le monde.

Ne pas cliver, surtout… Il y a moins d’un mois, le gouvernement se félicitait de ne pas avoir rendu la vaccination obligatoire. « Dans les pays où elle l’est, les gens sont moins vaccinés qu’en France. Notre stratégie est la bonne car elle ne fracture pas la société », savourait alors un ministre de premier plan. Mais en quelques jours, face à l’arrivée du variant Omicron, les choses ont bien changé. En décidant la mise en place d’un pass vaccinal, le gouvernement rend quasi obligatoire la vaccination qui, seule, sera prise en compte pour pouvoir manger dans un restaurant, se rendre au théâtre ou dans un lieu de culture… Quant aux tests PCR ou antigéniques, ils ne seront plus valides. « Le pass vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale », a assuré, sans ambages, Olivier Véran dans un entretien à Brut.nullnull

Protéger à tout prix

Emmanuel Macron a clairement changé de braquet et, comme il aime à le dire, a pris son risque. Un risque politique cette fois, à moins de 4 mois de la présidentielle. Au sein du gouvernement, ce choix est, en effet, loin de satisfaire tout le monde : « On voit bien, dans les services de réa, que la plupart des non vaccinés ne regrettent rien. On ne contraindra pas ceux qui ne sont pas vaccinés aujourd’hui, en revanche on risque de faire basculer les hésitants vers les cas des antivax », analysait, il y a quelques jours, un ministre proche du dossier.null

Le risque, pour Emmanuel Macron est, en effet, de braquer encore un peu plus toute la catégorie de la population qui est opposée au vaccin mais aussi de voir décrocher une masse de gens plus importante qui jusqu’ici ne se considéraient pas comme anti vaccin mais s’interrogeaient seulement. Emmanuel Macron qui assure tenir, par-dessus tout, à ne pas opposer les uns aux autres, risque aussi, par cette décision, de compliquer encore un peu plus la cohabitation entre pro vaccin et anti.

Enfin, en se contre disant, le locataire de l’Élysée ouvre une brèche dans laquelle ses détracteurs, qui l’accusent souvent d’insincérité, risquent fort de s’engouffrer. Le 27 décembre 2020, soit le lendemain du début de la campagne vaccinale, le président de la République se montrait, en effet, ferme sur ce que devait être la vaccination : une décision basée sur le volontariat, bien que vivement conseillée.null

« Je l’ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider », avait-il insisté. Mais, l’Élysée a sans doute jugé qu’il était moins risqué de changer d’avis que de subir une nouvelle vague meurtrière.Christelle Bertrand

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :