Aller au contenu principal

« COMMENT MEURT UNE DEMOCRATIE »

Comment l’une des démocraties les plus avancées d’Europe a pu faire le lit de la dictature nazie.

« Les nazis auraient été «trop bons», selon Hitler, face aux conservateurs, qui leur ont pourtant permis d’accéder au pouvoir, en janvier 1933. Ces propos attribués à Goebbels en 1945 témoignent de la complexité de ce moment politique qui voit, de 1923 à 1933, l’accession d’Adolf Hitler au pouvoir. Tout ou presque a été dit et écrit sur cette époque controversée. Le livre de l’historien américain Benjamin Carter Hett n’apporte rien de fondamentalement nouveau, mais il permet de mieux saisir le «contexte» si singulier qui a rendu possible la disparition d’une des démocraties les plus avancées d’Europe, la République de Weimar. » Lit on dans le Figaro à propos du livre de Benjamin Carter Hett

« Comment meurt une démocratie offre, poursuit Le Figaro, une réflexion utile sur les différences et les ressemblances avec notre époque. Car, même si la montée de l’irrationnel, la puissance de la finance et la remise en cause des idéaux des Lumières semblent d’actualité, ainsi que – plus étonnant – la progression de ce que l’historien américain appelle déjà «l’antipolitique»… »

Article

«Comment meurt une démocratie», une question d’une actualité brûlante

John E. Jackson, 13 février 2022 , Le Temps

En retraçant la fin de la République de Weimar, qui précéda l’avènement du nazisme au pouvoir, Benjamin Carter Hett souligne la fragilité intrinsèque du régime démocratique. Hier, comme aujourd’hui

L’histoire est bien connue, les historiens l’ont souvent racontée, multipliant les approches: comment une démocratie comme celle de la République de Weimar (1918-1933) put-elle laisser le pays passer aux mains d’un parti qui avait déclaré de la manière la plus explicite qu’il voulait en finir avec la démocratie?

Dans Comment meurt une démocratie, Benjamin Carter Hett apporte à son tour une multitude d’éléments de réponse à cette question. Une question qui est hélas d’une actualité désespérante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :