Aller au contenu principal

TF1, MEDIAS ET DEMOCRATIE : NOUVEL ACCROC ?

«TF1 raccourcit la démocratie»,

Titre un quotidien. Le 10 avril, sur TF1, la soirée électorale s’arrêtera en effet à 21 h 20. C’est la première fois dans l’histoire de la chaîne qu’elle ne consacre pas toute la soirée aux résultats de la présidentielle. Un choix justifié par « l’évolution des attentes des téléspectateurs ». Celles des citoyens, TF1 n’en a que…

Le 10 avril, la chaîne TF1 a choisi d’arrêter plus tôt la soirée électorale du premier tour de la présidentielle, pour rediffuser à 21h30 le film culte «Les Visiteurs». L’essayiste et historien, Maxime Tandonnet, explique dans m’article du Figaro proposé ci contre pourquoi cette décision est loin d’être anecdotique.

C’est le second accroc de la part de TF1 au déroulement habituel d’une campagne présidentielle

En effet, comme nous l’écrivions : PRESIDENTIELLE : TF1 ET LE CANDIDAT PRÉSIDENT IMPOSENT LE « NON DÉBAT ».

C’était la première émission de TF1. Et la chaine a obligé les candidats à un curieux manège.

Plutôt que de faire un débat entre les candidats volontaires, TF1 s’est conformé – sans protester, bien au contraire – aux exigences du candidat président interdisant toute présence avec un ou plusieurs autres candidats.

Chacun des candidats a dû défiler sur le plateau pour un interview individuelle, puis attendre la fin des exposés en coulisse, et enfin revenir à la fin, individuellement toujours, pour un droit de réponse.

Voir certaines des publication de Metahodos :

Après un premier non débat décevant sur TF1, annulation de celui de BFM, déclenchée par le désistement du candidat président. https://metahodos.fr › 2022/03/17Après un premier non débat décevant sur TF1, annulation de celui de BFM …

« FACE A LA GUERRE : L’ILLUSION DEMOCRATIQUE DU DEBAT PRESIDENTIEL ». https://metahodos.fr › 2022/03/15« FACE A LA GUERRE : L’ILLUSION DEMOCRATIQUE DU DEBAT …

PRESIDENTIELLE : TF1 ET LE CANDIDAT PRÉSIDENT IMPOSENT LE « NON DÉBAT »https://metahodos.fr › 2022/03/14PRESIDENTIELLE : TF1 ET LE CANDIDAT PRÉSIDENT IMPOSENT LE

« VRAI-FAUX DÉBAT CE SOIR SUR TF1: LES LIMITES DU GENRE « Point de vue. https://metahodos.fr/2022/03/14/vrai-faux-debat-ce-soir-sur-tf1-les-limites-du-genre-point-de-vue/

UNE DEMOCRATIE EN MODE SELFIE ET NETFLIX ? : « NON DEBAT », « FAUX DEBAT », « DEBAT AVEC SOI MEME ». https://metahodos.fr › 2022/03/13 UNE DEMOCRATIE EN MODE SELFIE ET NETFLIX ? : « NON DEBAT

Article

Soirée électorale écourtée: «TF1 ne fait que consacrer la crise aiguë de la démocratie française»

FIGARO Par Maxime Tandonnet. Publié le 25/03/2022

La chaîne TF1 a annoncé que sa soirée dédiée au premier tour de l’élection présidentielle, le 10 avril, s’arrêterait à 21h20 pour laisser place à la rediffusion du film «Les Visiteurs». Selon Thierry Thuillier, son directeur de l’information : «Les usages, les goûts et les attentes des téléspectateurs ont évolué». Cette décision signe la fin, sur la chaîne qui réunit la plus grande audience, des interminables soirées électorales qui entraînaient les téléspectateurs dans une longue veille de 19 heures à plus de minuit…

Elle est bien loin de n’être qu’anecdotique et consacre sans doute une évolution profonde de la société française. Elle signe le désintérêt croissant d’une partie des Français envers la politique et leur indifférence envers les élections. Certes ce phénomène n’est pas nouveau. Il s’exprime dans les sondages annuels CEVIPOF sur la confiance qui montre que 80% des Français ont une vision défavorable de la politique et plus encore dans la montée de l’abstentionnisme qui a atteint un record absolu de près de 70% aux élections régionales de 2021. Ce qui est assez nouveau à l’heure actuelle, c’est le désintérêt croissant des Français pour l’élection reine, la présidentielle.

La règle du jeu, pour une chaîne privée, est bien de s’adapter aux goûts et à la volonté des téléspectateurs. La chaîne privée n’est pas la principale responsable du recul démocratique de la France.

Maxime Tandonnet

Reprocher ce choix à TF1 en l’accusant de privilégier l’audimat sur le bien public serait d’une mauvaise foi insigne. La règle du jeu, pour une chaîne privée, est bien de s’adapter aux goûts et à la volonté des téléspectateurs. La chaîne privée n’est pas la principale responsable du recul démocratique de la France.

» LIRE AUSSI – Présidentielle 2022 : une enquête révèle le désintérêt des jeunes Français pour la politique

Jamais sans doute dans l’histoire de la République une campagne électorale nationale n’aura été aussi creuse et insignifiante. Son enjeu se limite pour l’essentiel à un choix de personnes, comme un consommateur arbitre entre plusieurs savonnettes. Même à l’occasion des derniers scrutins présidentiels, l’électeur se prononçait sur un thème, une idée même très générale, au-delà d’un individu. Valéry Giscard d’Estaing en 1974 annonçait une «société libérale avancée» ; Mitterrand en 1981 se voulait le chantre «des libertés» puis de la «France unie» en 1988 ; Chirac en 1995 annonçait vouloir lutter contre la «fracture sociale» et en 2002 améliorer la sécurité ; Sarkozy en 2007 prônait la valeur travail et l’identité nationale ; même Hollande voulait taxer les riches et imposer le mariage «pour tous». Et le thème du «renouvellement» dominait la campagne de 2017. Non que toutes ces annonces aient été suivies du moindre effet, mais elles existaient, donnaient un contenu au scrutin…

Or, la campagne actuelle donne lieu au plus parfait nihilisme. Quelques gadgets fiscaux, slogans ou promesses dont chacun sent bien qu’elles ne seront jamais tenues (à l’image du «service universel obligatoire» en 2017) n’y changeront rien. La vague des trahisons, qui caractérise encore plus que d’ordinaire le scrutin de 2022 ajoute encore à cette impression délétère.

Le matraquage sondagier multiquotidien et les commentaires qui l’accompagnent font état d’une élection présidentielle pliée d’avance depuis cinq ans.

Maxime Tandonnet

Les sujets fondamentaux pour le destin de la France, par exemple l’explosion de la dette publique, la violence, la pauvreté et les inégalités croissantes, le vertigineux déclin scolaire, la désindustrialisation et son corollaire, un gigantesque déficit commercial qui signe l’appauvrissement du pays ou encore la maîtrise des migrations sont entièrement passés sous silence ou pire, traités de manière caricaturale. Pense-t-on que les Français seraient assez malléables et inintelligents pour se satisfaire de choisir entre des «savonnettes» ?

Certes la guerre en Ukraine a pour effet d’écraser toutes les autres considérations et de placer sur un piédestal le «chef de guerre», mais cela n’explique pas tout. Pendant deux ans, la politique française a été écrasée et anesthésiée par l’épidémie covidesque. Et après ?

» LIRE AUSSI – Présidentielle 2022: «Assistons-nous au crash de la démocratie française ?»

Le fait est que la démocratie française est en crise profonde. Le matraquage sondagier multiquotidien et les commentaires qui l’accompagnent font état d’une élection présidentielle pliée d’avance depuis cinq ans. Dans ce cas, pourquoi aller voter ? Aux côtés du «chef de guerre», les principaux outsiders (que cela plaise ou déplaise), ne sont pas présidentiables au sens où leur arrivée à l’Élysée (quasi impossible) conduirait à de nouveaux déchirements et de nouvelles impasses. Aux yeux de l’électorat, ou de ce qu’il en reste, le scrutin présidentiel (conditionnant les législatives suivantes) devient un défouloir davantage que l’occasion de préparer sérieusement l’avenir.

Tout se passe comme si cet électorat avait désormais intégré l’impuissance publique. Le politique ne dispose plus des outils ou moyens d’action pour changer la vie ou plus modestement, améliorer la situation quotidienne des Français et préparer l’avenir. Dès lors, il bascule dans la communication à outrance, les manipulations et le spectacle narcissique quotidien. Les Français – sans doute majoritairement bien plus lucides que ne le pensent leurs dirigeants – ont simplement pris conscience de cet état de fait. Le choix de TF1 ne fait dès lors que consacrer la crise aiguë et dramatique de la démocratie française.

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :