Aller au contenu principal

« MACRONER » : « LES UKRAINIENS INAUGURENT LE VERBE POUR FUSTIGER L’IMMOBILISME FRANÇAIS FACE À L’INVASION RUSSE » – BFMTV

ARTICLE

Jules Fresard. Le 12/04/2022 BFMTV

Un dictionnaire de mots liés à la guerre publié sur les réseaux sociaux indique que ce nouveau verbe signifie « se montrer très inquiet d’une situation, mais ne rien faire ».

Je macrone, tu macrones, il, elle, on macrone… Dans l’horreur de la guerre, les Ukrainiens ont inventé de nouveaux mots pour décrire la réalité dans laquelle ils sont plongés depuis le 24 février, date du lancement de l’invasion russe sur leur pays. Et l’un d’entre eux concerne le chef d’État français, comme le rapporte Le Parisien.

Sur Telegram, un lexique de nouveaux mots sur la guerre mentionne en effet le verbe « macronete », qui pourrait se traduire par « macroner ». La définition: « se montrer très inquiet d’une situation, mais ne rien faire ». Pour ceux qui douteraient de l’origine de ce néologisme, une précision a été apportée. Emmanuel Macron est mentionné nommément, « dont on ne se souvient pas pour une aide réelle, mais pour ses photos préoccupées de l’Élysée », est-il écrit.

Une référence directe aux photos publiées sur Instagram par la photographe officielle de l’Élysée, Soazig de la Moissonnière, montrant Emmanuel Macron non rasé et en sweat à capuche.

Ce nouveau verbe gagnerait d’ailleurs en popularité en Ukraine. L’expression « arrête de macroner » serait ainsi en train de passer dans le langage courant, toujours selon le quotidien francilien.

Des entretiens téléphoniques avec Vladimir Poutine vus d’un mauvais œil

Depuis le début de l’offensive en Ukraine, Emmanuel Macron multiplie les entretiens téléphoniques avec Vladimir Poutine. Des discussions qui n’ont pour l’instant amené à aucun résultat tangible, tout comme sa rencontre à Moscou avec le chef d’État russe deux semaines avant l’invasion de l’Ukraine.

Ce maintien du dialogue irrite certains Ukrainiens. Sur Twitter, le journaliste du Kyiv Independent Illia Ponomarenko a partagé à plusieurs reprises des commentaires sur l’attitude du président français, qui ont à chaque fois été abondamment partagés.

« Je pense que Macron devrait arrêter tous ces appels avec Poutine. Poutine aime être supplié humblement. À force, ces tentatives pour le faire devenir un être humain paraissent incroyablement pathétiques, si ce n’est ridicules », écrivait-il le 18 mars, dans un tweet partagé plus de 7000 fois.

Sur le terrain, des témoignages recueillis par Le Parisien illustrent également cette méfiance vis-à-vis de l’exécutif français. « Vous ne nous aidez pas! Je déteste Macron », a ainsi déclaré auprès du quotidien un engagé de la Défense territoriale ukrainienne. Nombreux sont ceux qui jugent les livraisons d’armes françaises trop frileuses.

À l’opposé du Premier ministre britannique, dont la visite surprise à Kiev ce samedi a été vue comme un geste symbolique par de nombreux Ukrainiens. « La visite surprise de Boris Johnson à Kiev est un acte fort et symbolique », a ainsi tweeté dans la foulée Illia Ponomarenko.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :