Aller au contenu principal

VULNÉRABILITÉ, TERRITOIRES, VIE QUOTIDIENNE

ÉMISSION

Infrastructures critiques : géographie de nos vulnérabilités

Jeudi 24 novembre 2022 FRANCE CULTURE

Qu’appelle-t-on « infrastructures critiques » ? Dans quels domaines de nos vies interviennent-elles ? Ont-elles fait l’objet d’évaluation de leur vulnérabilité ?

Avec

  • Camille Morel Docteure en droit et chercheuse associée au Centre Lyonnais d’Études de Sécurité Internationale et de Défense
  • Frederick Douzet Professeure de géopolitique à l’Université Paris 8 et directrice du centre Géopolitique de la Datasphère (GEODE)

La carte du territoire

Les principaux câbles sous-marins du Pacifique insulaire en 2022 (source : https://www.submarinecablemap.com/)
Les principaux câbles sous-marins du Pacifique insulaire en 2022 (source : https://www.submarinecablemap.com/) – Aurélie Boissière

« Cette carte représente les câbles sous-marins qui desservent la région Pacifique Sud. Elle montre la matérialité des flux numériques qu’on pense souvent virtuels, immatériels, dans les nuages par le biais des satellites. Or, des infrastructures physiques traversent les océans et les territoires terrestres. Par ailleurs, on pense souvent internet comme un grand réseau, une grande toile mondiale, mais dans la réalité, il y a plusieurs géographies de ce réseau, et les câbles sous-marins ne sont pas répartis de manière homogène sur le globe ; il existe des zones plus ou moins biens reliées entre elles, des réseaux plus denses que d’autres à certains endroits. Et ce qui est intéressant, c’est que les Etats, les territoires, vont avoir des capacités différentes de remédier par exemple à une coupure de câbles, en ayant plus ou moins de voies alternatives pour faire transiter les données. »

La guerre en Ukraine est venue nous rappeler combien nos sociétés dépendaient de leurs infrastructures civiles pour leur sécurité. Si les pays sont connectés entre eux par des systèmes en réseau qui fonctionnent très bien en temps normal, ils présentent, en temps de guerre, des vulnérabilités. Les explosions sur les gazoducs Nord Stream en ont été un parfait exemple, tout comme les bombardements par les russes des installations électriques ukrainiennes et de la centrale nucléaire de Zaporijia.

Mais les câbles sous-marins constituent également un danger. Ils sont la colonne vertébrale du Web et les sectionner reviendrait à nous priver d’une circulation de l’information dont nous sommes devenus dépendants, et il en va de même concernant les cyberattaques, qui sont une autre façon de désorganiser le réseau.

Pour évoquer ces enjeux, nous recevons :

Camille Morel, chercheuse en relations internationales, associée à l’Institut d’études de stratégie et de défense (IESD) de l’université Jean Moulin Lyon III et au Centre d’études stratégiques de la Marine (CESM). Docteure en droit public, ses recherches portent sur la géopolitique des câbles sous-marins et sur la place de la technologie dans les relations internationales et Frédérick Douzet, professeure de géopolitique à l’Université Paris 8 et directrice du centre Géopolitique de la Datasphère (GEODE).

LIEN VERS L’EMISSION

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/geographie-a-la-carte/infrastructures-critiques-geographie-de-nos-vulnerabilites-1288961

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :