Aller au contenu principal

Chloé Morin : Le débat doit exister durant la campagne, malgré la guerre en Ukraine

Si la situation en Ukraine écrase tout, restons vigilants : tous les sujets qui seront mis sous le tapis avant le premier tour portent en eux les germes de crises futures. C’est le propos de Chloé Morin.

Le conflit ukrainien a bouleversé l’agenda du débat politique, et par contrecoup joué un rôle de révélateur du caractère et de la solidité de certains candidats.

Voir par ailleurs nos deux récentes publications relatives au prochain vote, la présidentielle :

UNE VRAIE CAMPAGNE OÙ LES CANDIDATS SE CONFRONTENT – CONDITION INDISPENSABLE D’UN VOTE LÉGITIME. Video https://metahodos.fr/2022/03/07/une-vraie-campagne-ou-les-candidats-se-confrontent-condition-indispensable-dun-vote-legitime/

REFUS DES DÉBATS CONFIRMÉ. LES APPELS POUR UNE VRAIE CAMPAGNE SONT ILS VAINS ? VERS DES « DÉBATS ARRANGÉS » ?https://metahodos.fr/2022/03/08/je-ne-ferai-pas-de-debat-avant-le-premier-tour-previent-macron-2/

Et également :

https://metahodos.fr/2022/03/10/la-france-democratie-exotique-ou-deux-trotskistes-et-deux-neo-fachos-sont-candidats-richard-ferrand/

Article

Présidentielle : pourquoi le débat doit exister durant la campagne, malgré la guerre en Ukraine

Par Chloé Morin Publié le 09/03/2022 L’Express

La campagne présidentielle n’était que brouillard et ennui, la voici rattrapée par l’Histoire. Avalée par un terrible conflit, que nous contemplons chaque jour sur nos écrans, horrifiés et impuissants. Jusqu’ici, le pouvoir d’achat tenait le haut du pavé dans les enquêtes d’opinion mesurant nos principales préoccupations.

Il est désormais talonné, dans le sondage publié par le Cevipof et Le Monde le 5 mars, par la guerre en Ukraine qui s’impose comme la seconde préoccupation qui comptera le plus sur le choix de vote des Français.

Comme aux premiers moments de l’épidémie de Covid-19, nous avons basculé dans l’inconnu, rattrapés par l’impensable. Une fois de plus, l’actualité ressemble à une série Netflix – vertige d’un monde où la fiction cherche désespérément à garder un temps d’avance sur une réalité qui ne cesse de la dépasser…

Comme d’habitude, analystes et commentateurs se déploient sur nos écrans, pour nous aider à nous approprier et à domestiquer des faits qui échappent souvent à la raison comme à l’imagination. Mais il faut bien avouer que l’art de la prédiction, déjà hasardeux en temps normal, devient totalement impossible par les temps qui courent. Tout juste semble-t-il possible de risquer un constat et d’affirmer une crainte pour l’avenir.

Filtre du conflit ukrainien

Le constat : ce conflit ukrainien a bouleversé l’agenda du débat politique, et par contrecoup joué un rôle de révélateur du caractère et de la solidité de certains candidats. Il accélère la décantation de l’offre politique, dont la principale victime…

…/…

6 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :