Aller au contenu principal

UNE VRAIE CAMPAGNE OÙ LES CANDIDATS SE CONFRONTENT – CONDITION INDISPENSABLE D’UN VOTE LÉGITIME. Video

Pascal Perrineau:

«Pour assurer sa légitimité, Emmanuel Macron doit se confronter aux autres candidats»

Par l’Opinion vidéos 07 mars 2022

Ce lundi, Olivier Auguste reçoit Pascal Perrineau, politologue et professeur émérite à Sciences Po

A un peu plus d’un mois de l’échéance présidentielle, le regard des Français est tourné vers l’Ukraine. Est-ce qu’on vote différemment quand on a peur ?

« Certainement, répond Pascal Perrineau, professeur émérite à Sciences Po. Plusieurs phénomènes sont en train de se rejoindre. Il y a le fait que, dans une déstructuration des idéologies de référence, l’émotion, le sentiment, l’affect devient un repère.

Tout cela était déjà très activé par la crise économique et sociale et la crise sanitaire (…). Il y a un phénomène de “rassemblement autour du drapeau” et de celui qui le porte, le chef de l’Etat, et on le voit dans les sondages d’opinion. C’est le reflet d’une opinion inquiète qui se met à l’abri d’une figure vaguement tutélaire. »

Mais si les électeurs ont la tête ailleurs, doit-on redouter une abstention élevée ?

« Aujourd’hui, la tendance est plutôt à une abstention plus élevée que d’habitude, peut-être autour de 30%, voire 35% selon certains, analyse le politologue.

Mais il y a bien sûr la dimension de guerre à prendre en compte et la tentation, peut-être, de certains Français à se dire qu’il faut voter car c’est un signe d’appartenance à une communauté nationale qui, comme toutes les communautés nationales de l’Union européenne, est aujourd’hui menacée. »

« Il n’y a pas vraiment de campagne, constate Pascal Perrineau, ce qui posera peut-être des problèmes à terme. On sait que les Français attendent ce grand moment pour mettre à plat les projets, pour les confronter, pour faire leur marché politique. Et là les conditions ne sont absolument pas réunies.

On a vu que le Président, dans sa lettre aux Français, annonce de vagues axes mais qu’il n’y a pas le début de l’ombre d’un programme (…). On peut se diriger vers une élection sans véritable campagne, sans véritable affrontement de projets mais, également, le sentiment d’être passé à côté d’un grand rendez-vous démocratique qui pourrait déboucher sur des problèmes de légitimité. »

Pour Pascal Perrineau, Emmanuel Macron « doit faire attention. On comprend très bien qu’un Président au charbon ne puisse pas consacrer un temps fou à la campagne mais il doit faire le minimum. Et le minimum, dans un pays aussi égalitaire, c’est la confrontation avec les autres candidats (…). Il faut, à un moment ou un autre, des rencontres avec les autres candidats car, sinon, certains Français vont être exaspérés par ce côté d’extraterritorialité donné à un candidat parmi d’autres. Et on n’a pas besoin d’un problème de légitimité ! »

Depuis le déclenchement du conflit en Ukraine, Eric Zemmour décroche dans les sondages. Et pour l’universitaire, le ralliement de Marion Maréchal n’y changera rien : « Les ralliements sont des ralliements de personnes qui n’emmènent pas beaucoup de troupes. Je ne crois pas que ce soit très différent pour Marion Maréchal qui, certes, a un nom, mais il faut qu’elle fasse attention. Les Français sont attachés à un certain sens de solidarité dans la famille et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle vient de donner un coup de poignard dans le dos de Marine Le Pen. »

Des thèmes comme le pouvoir d’achat ou l’immigration ont dominé le début de la campagne avant de se retrouver effacés par l’Ukraine, leur retour sur le devant de la scène est-il possible ? « Quand vous regardez les enquêtes, explique Pascal Perrineau, le pouvoir d’achat reste, avec l’Ukraine, la préoccupation essentielle des Français qui s’aperçoivent de la hausse vertigineuse des prix (…). Attention, un feu couve sous la question du pouvoir d’achat. »

11 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :