Aller au contenu principal

RÉFORME DE LA POLICE JUDICIAIRE : OPPOSITION DES SYNDICATS POLICIERS

Auditionnés récemment par la mission d’information parlementaire sur la réforme de la PJ, les syndicats policiers n’ont pas caché leur opposition sur le fond et leurs réserves sur la forme.

ARTICLE

Réforme de la police judiciaire : les syndicats s’invitent dans la contestation

Par Grégoire Poussielgue. Publié le 4 janv. 2023. LES ECHOS

Tous contre. Auditionnés mardi par la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la réforme de la police judiciaire, les syndicats n’ont pas caché leur opposition à la réforme, ni leurs réserves sur la méthode, l’absence de dialogue social ou encore un calendrier difficile à tenir. Lancée il y a plusieurs mois, testée dans plusieurs départements, cette réforme suscite un vent de fronde sans précédent, tant dans la police judiciaire que dans le monde de la Justice. Une organisation spécifique, l’Association nationale de la police judiciaire (ANPJ), regroupant les « PJistes » a même été créée pour l’occasion.

La réforme prévoit la création d’un directeur départemental de la police, qui coifferait tous les services de la police (sûreté départementale, PJ, police aux frontières), alors que la PJ est actuellement organisée en grandes zones géographiques. « Toutes les administrations sont organisées en régions, la gendarmerie est organisée en régions. On va se recroqueviller sur l’échelon départemental qui est complètement obsolète sur le sujet », a dénoncé David-Olivier Reverdy, d’Alliance, premier syndicat au sein de la police.

LIRE AUSSI :

ENQUETE – PJ : la réforme qui passe mal

Les principales craintes concernent une perte d’expertise et de compétence pour la PJ. La crise suscitée par la réforme a mis en relief le malaise général au sein de la police, et notamment la crise sein de la filière investigation.

Passage en force ?

Tous les autres syndicalistes étaient sur cette ligne. Sur la forme, les récriminations étaient nombreuses, le ministère de l’Intérieur et la hiérarchie policière étant accusés de vouloir passer en force. « Le dialogue social n’a pas existé, il commence maintenant », a dénoncé Tristan Coudert du Syndicat indépendant des commissaires de police.

Les syndicats dénoncent aussi un retour d’expérience incomplet après les expérimentations faites dans les départements test. Enfin, les syndicalistes doutent de la faisabilité du calendrier, Gérald Darmanin ayant pour objectif de mettre en place la réforme cette année pour qu’elle soit opérationnelle avant les Jeux Olympiques de 2024 . « Il ne faut pas que la police nationale soit en difficulté au moment où il y aura une grande expérience internationale à mener en matière sportive », a estimé Isabelle Trouslard, secrétaire nationale de Synergie Officiers.

Réforme des retraites

La grogne sur le terrain, qui dépasse le seul cadre de la police judiciaire, a fini par atteindre les syndicats qui ont pris position. « Beaucoup d’entre eux n’avaient pas réalisé avant ce que cette réforme représentait », estime Yann Bauzin, le président de l’ANPJ. S’il est tardif, leur réveil complique la tâche pour le ministre de l’Intérieur. Il peut difficilement s’opposer frontalement aux organisations syndicales, très présentes et très puissantes au sein de la police nationale.

D’autant que la réforme des retraites s’invite dans le dialogue social place Beauvau. Après une rencontre le 3 janvier avec les syndicats, Gérald Darmanin leur a assuré que le régime dérogatoire des policiers serait préservé, même si les paramètres devraient bouger comme dans le reste de la fonction publique.

Devant la fronde au sein de la PJ, Gérald Darmanin a demandé à l’automne un rapport d’inspection à l’administration qui devrait être rendu public vers le 20 janvier. De leur côté, les missions d’information parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat devraient rendre leur rapport début février. Le ministre a promis aux syndicats qu’après ces échéances, un véritable dialogue social s’engagera.

Grégoire Poussielgue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :