Aller au contenu principal

POINT DE NON RETOUR ? (16) « RECONSTRUIRE UNE GAUCHE ET UNE DROITE MODÉRÉES »

UN EXÉCUTIF AU-DELÀ DU POINT DE NON RETOUR ?

Les explications de texte à distance, les commentaires autorisés de Matignon, de l’Elysee ou encore de Renaissance, par médias interposés entre les deux têtes de l’exécutif, les ministres, conseillers… témoignent de la difficulté à trouver une sortie de la crise.

LE POINT DE NON RETOUR DE LA CRISE DÉMOCRATIQUE ?

Pire, cela renforce la crise; installe un véritable « POINT DE NON RETOUR « pour l’exécutif, et surtout pour notre démocratie.

« 82% des Français estiment que le pouvoir ne tient « aucun compte » de leur avis

(enquête CEVIPOF sur la confiance 2023). La crise démocratique bat son plein.

Comment ne pas s’en apercevoir … inexpérience, déni, aveuglement, hypocrisie ?

PUBLICATIONS PRÉCÉDENTES :

DUO DE L’EXÉCUTIF – UN « POINT DE NON RETOUR » QUI S’EST IMPOSÉ ? https://metahodos.fr/2023/04/10/duo-de-lexecutif-point-de-non-retour-1/

POINT DE NON RETOUR ? (2) – IMPASSE POLITIQUE : L’IMPÉRATIF DE « TOUT CHANGER »https://metahodos.fr/2023/04/10/point-de-non-retour-impasse-politique-limperatif-de-tout-changer/ 

POINT DE NON RETOUR ? (3) – « COLÈRE », « DÉGOÛT », « IMAGE NEGATIVE POUR 65% DES FRANÇAIS https://metahodos.fr/2023/04/11/colere-degout-65-des-francais-ont-une-image-negative-demmanuel-macron-selon-un-sondage/

POINT DE NON RETOUR ? (3BIS) LETTRE INVITANT L’EXÉCUTIF À RÉPONDRE AUX INQUIÉTUDES DES FRANÇAIS https://metahodos.fr/2023/04/11/lettre-invitant-lexecutif-a-repondre-aux-inquietudes-des-francais/

POINT DE NON RETOUR ? (4) RÉFORME INSTITUTIONNELLE : « NE VOUS FATIGUEZ PAS IL N’Y AURA RIEN »https://metahodos.fr/2023/04/12/reforme-institutionnelle-ne-vous-fatiguez-pas-il-ny-aura-rien/

POINT DE NON RETOUR ? (5) « PARALYSIE POLITIQUE » ET « IRRESPONSABILITÉ COLLECTIVE »  https://metahodos.fr/2023/04/12/la-grande-fatigue-democratique-point-de-vue/

POINT DE NON RETOUR ? (5Bis) « CHANGER ABSOLUMENT LA MANIÈRE DE PRÉSIDER » https://metahodos.fr/2023/04/12/point-de-non-retour-19/

POINT DE NON RETOUR ? (6) « DÉSAMOUR » « ARROGANCE NOURRIE D’IGNORANCE SOCIALE » https://metahodos.fr/2023/04/13/56948/

POINT DE NON RETOUR ? (7) « PARACHÈVEMENT DE LA DÉCOMPOSITION DE NOS ÉQUILIBRES DÉMOCRATIQUES »  https://metahodos.fr/2023/04/13/le-president-et-sa-premiere-ministre-ne-sont-pas-le-premier-couple-executif-a-pietiner-lesprit-comme-la-lettre-de-la-constitution-point-de-vue/

POINT DE NON RETOUR ? (8) « À TROP GOUVERNER CONTRE SON PEUPLE … ». https://metahodos.fr/2023/04/14/a-trop-gouverner-contre-son-peuple/

POINT DE NON RETOUR ? (9) « COMMENT LES FRANCAIS PEUVENT ILS ARRETER MACRON » ? – EMMANUEL TODD, POINT DE VUEhttps://metahodos.fr/2023/04/14/emmanuel-todd-macron-me-fait-penser-a-un-enfant-excite-qui-cherche-a-tester-la-limite-des-francais/

POINT DE NON RETOUR ? (9BIS) « DU CLASH AU CRASH », « RDV MANQUÉ DU CL CONSTITUTIONNEL » ? https://metahodos.fr/2023/04/15/point-de-non-retour-du-clash-au-crash-rdv-manque-du-cl-constitutionnel/

POINT DE NON RETOUR ? (10) « LA VERTICALE DU VIDE ». https://metahodos.fr/2023/04/15/mise-a-jour-de-la-verticale-du-vide/

POINT DE NON RETOUR ? (11) UN ANTI GAULLISME DANGEREUX POUR LA DÉMOCRATIE ? – POINT DE VUE  https://metahodos.fr/2023/04/15/lanti-de-gaulle-emmanuel-macron-est-il-devenu-dangereux-pour-la-democratie-francaise-2/

POINT DE NON RETOUR ? (12) MALAISE DÉMOCRATIQUE : COMMENT changer les règles du jeu démocratique ?https://metahodos.fr/2023/04/16/malaise-démocratique-comment-changer-les-regles-du-jeu-democratique-et-comment-les-citoyens-peuvent-ils-contribuer-a-ce-processus-point-de-vue/

POINT DE NON RETOUR ? (13) CONSTRUIRE DES COALITIONS, C’EST RÉTABLIR NOTRE DÉLIBÉRATION PARLEMENTAIRE https://metahodos.fr/2023/04/16/construire-des-coalitions-cest-retablir-notre-deliberation-parlementaire-et-rompre-avec-une-singularite-francaise/

POINT DE NON RETOUR ? (14) LA VIE PUBLIQUE EST INSUFFISAMMENT OCCUPÉE PAR LA DÉFENSE DES VALEURS CIVIQUES ET LE DESTIN DE LA DÉMOCRATIE https://metahodos.fr/2023/04/17/point-de-non-retour-11-la-vie-publique-est-insuffisamment-occupee-par-la-defense-des-valeurs-civiques-et-le-destin-de-la-democratie/

POINT DE NON RETOUR ? (15) « ORDRE DÉMOCRATIQUE CONTRE ESPRIT DÉMOCRATIQUE ? »  https://metahodos.fr/2023/04/17/lordre-democratique-soppose-t-il-a-lesprit-de-la-democratie/

LIRE DANS LES PROCHAINS JOURS LA SUITE DE NOTRE DOSSIER « POINT DE NON RETOUR ? »

Comment s’en sortir?

En travaillant, selon les convictions de chacun, à une gauche ou à une droite assez différentes pour justifier l’alternance, mais l’une et l’autre suffisamment modérées pour avoir une chance de réussir, selon l’auteur de l’article proposé en lecture ci contre.

ARTICLE

La France est bloquée, elle a besoin d’alternance politique

Par André Comte-Sponville le 20.03.2023 CHALLENGES

La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé le recours au 49.3 pour la réforme des retraites le 16 mars 2023 à l’Assemblée nationale à Paris. AFP – ALAIN JOCARD

Débloquer la France? Soyons francs, c’est ce que beaucoup d’entre nous espérions, en 2017, du jeune président qui venait d’être élu. Et force est de constater, six ans plus tard, que les blocages demeurent, voire se durcissent. La faute à Macron?

Sans doute, pour une part, ne serait-ce que par certaines maladresses de communication et par quelque chose d’un peu flou dans le projet, ou de fluctuant dans la réalisation (songez aux deux propositions, complètement différentes, de réforme des retraites, ou à la valse-hésitation concernant l’énergie nucléaire). La faute aux syndicats, aux partis, aux médias?

Sans doute aussi, tant tous semblent plus préoccupés de leur propre avenir que de celui de la nation. La faute à la pandémie, à la guerre en Ukraine, au réchauffement climatique? Reconnaissons que ces crises, qui perdurent, n’ont pas aidé.

Bloquée, et divisée

Mais si la France semble davantage bloquée que bien d’autres pays, alors qu’elle va économiquement plutôt mieux que beaucoup, c’est d’abord parce qu’elle est divisée, politiquement, en trois blocs d’importance à peu près égale et qui ont de moins en moins à partager: une gauche très à gauche (trop à gauche pour gouverner?), sous la houlette de Mélenchon, une droite très à droite, dominée, attirée ou fascinée par Marine Le Pen, avec entre les deux un centre hétérogène et déboussolé, de plus en plus incapable d’obtenir à lui seul une majorité.

Le temps où Giscard d’Estaing rêvait de rassembler « deux Français sur trois » (ce que lui-même, d’ailleurs, n’a jamais réussi) est derrière nous. Nous sommes bien plutôt confrontés à trois tiers incompatibles, chacun des trois manquant de cohésion et n’ayant d’autre but, voire d’autre justification, que d’empêcher le triomphe des deux autres. Comment faire une majorité dans ces conditions? Comment gouverner sans devenir très vite impopulaire, minoritaire, voire passer pour « illégitime », puisqu’on n’a jamais été élu, dans le meilleur des cas, que par un Français sur trois?

Ajoutez à cela les mensonges de la gauche, qui fait semblant, depuis quarante ans, de croire que le « tournant de la rigueur », en 1983, n’était qu’une parenthèse (alors que c’est le programme commun de la gauche qui avait définitivement échoué), les rodomontades de la droite (qui veut se persuader que l’autorité suffit à tout) et la grande angoisse écologique, qui plane sur nous tous sans tenir lieu de programme crédible: on comprend que les Français soient moroses, inquiets, mécontents, et plus attachés à la défense de ce qu’ils ont qu’à des projets de réforme.

LIRE AUSSIRetraite : un Français sur deux souhaite une dissolution de l’Assemblée nationale

Comment s’en sortir?

Par une alternance, puisqu’on n’a pas trouvé mieux, entre une droite et une gauche également modérées. Pourquoi est-ce plus difficile aujourd’hui? Parce que le centre, pour la première fois depuis très longtemps, est au pouvoir: il semble dès lors que l’alternance ne puisse se faire qu’au profit de l’un des deux extrêmes. Après Macron, quoi? Mélenchon ou Le Pen? Ce serait passer du blocage à l’effondrement, et c’est ce qu’il faut éviter. Cela suppose qu’on réduise le poids des extrémismes. Comment?

En travaillant, selon les convictions de chacun, à une gauche ou à une droite assez différentes pour justifier l’alternance, mais l’une et l’autre suffisamment modérées pour avoir une chance de réussir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :