Aller au contenu principal

« Global democracy 2020 » | Trois pays cités en vedettes: France « démocratie défaillante », le Mali en baisse, Taïwan en hausse

LA FRANCE CLASSEE COMME DEMOCRATIE DEFAILLANTE

Trois pays seulement cités par The Economist dans la synthèse 2020 : France et Mali pour la dégradation, Taïwan pour les progrès

EXTRAIT:

Le score de la France s’est encore dégradé

« Les verrouillages imposés par le gouvernement et d’autres mesures de contrôle de la pandémie ont conduit à un énorme recul des libertés civiles en 2020, entraînant des déclassements dans la majorité des pays. Confrontés à une nouvelle maladie mortelle contre laquelle les humains n’avaient pas d’immunité naturelle, la plupart des gens ont conclu que la prévention d’une perte de vie catastrophique justifiait une perte temporaire de liberté. 

Le classement a sanctionné les pays qui ont retiré leurs libertés civiles, n’ont pas permis un contrôle adéquat des pouvoirs d’urgence ou ont refusé la liberté d’expression – indépendamment du fait que le public ait ou non soutenu les mesures gouvernementales. 

En France, par exemple, des verrouillages sévères et des couvre-feux nationaux ont conduit à une légère mais significative diminution de son score global et le pays est tombé dans la catégorie «démocratie imparfaite»« 

La France arrive 24e  SUR 167 pays.

Elle est ainsi reléguée dans la catégorie des « démocraties défaillantes », avec un indice de démocratie s’élevant à 7,99 sur 10, contre 8,12 l’année dernière. La Belgique est aussi dans cette catégorie avec une note de 7,51.

Pour les chercheurs du groupe britannique, la France a perdu des points en raison des « restrictions de la liberté de déplacement » au travers de « plusieurs confinements et des couvre-feux nationaux », écrivent-ils dans leur rapport. Les etudes des années précédentes mettaient par ailleurs en exergue les insuffisances – plus struturelles – de la démocratie francaise.

Voir nos précédentes publications, dont la troisième sur les impacts de la gestion de crise sur la démocratie

https://metahodos.fr/2020/08/30/la-france-classee-24eme-29eme-ou-37eme-pour-sa-democratie-et-sa-gouvernance/

https://metahodos.fr/2020/09/03/suite-la-france-classee-entre-24-29-et-37-peut-on-mesurer-la-democratie/

https://metahodos.fr/2020/12/13/de-nombreux-pays-prennent-des-mesures-inquietantes-pour-la-democratie/

Au dessus de 8, les pays sont considérés comme des « démocraties à part entière ». Cette catégorie regroupe les 23 premiers pays, le premier étant la Norvège avec un indice de 9,81. La Suisse ou le Canada y figurent.

Voici l’article de The Economist qui établit chaque année le score des démocraties:

ARTICLE

La pandémie a provoqué un recul sans précédent des libertés démocratiques en 2020

2 FÉVRIER 2021 THE ECONOMIST

CARTE MONDIALE: https://infographics.economist.com/2021/democracy-index-2020/map.html

Global democracy a poursuivi son déclin en 2020, selon la dernière édition de l’ indice de la démocratie de notre société sœur, The Economist Intelligence Unit. 

L’enquête annuelle, qui évalue l’état de la démocratie dans 167 pays sur la base de cinq mesures/

  • processus électoral et pluralisme,
  • fonctionnement du gouvernement,
  • participation politique,
  • culture politique démocratique,
  • libertés civiles

constate que 8,4% seulement de la population mondiale vit dans un démocratie totale tandis que plus d’un tiers vivent sous un régime autoritaire. Le score global de 5,37 sur 10 est le plus bas enregistré depuis le début de l’indice en 2006.

Les verrouillages imposés par le gouvernement et d’autres mesures de contrôle de la pandémie ont conduit à un énorme recul des libertés civiles en 2020, entraînant des déclassements dans la majorité des pays. Confrontés à une nouvelle maladie mortelle contre laquelle les humains n’avaient pas d’immunité naturelle, la plupart des gens ont conclu que la prévention d’une perte de vie catastrophique justifiait une perte temporaire de liberté. 

Le classement a sanctionné les pays qui ont retiré leurs libertés civiles, n’ont pas permis un contrôle adéquat des pouvoirs d’urgence ou ont refusé la liberté d’expression – indépendamment du fait que le public ait ou non soutenu les mesures gouvernementales.

 En France, par exemple, des verrouillages sévères et des couvre-feux nationaux ont conduit à une légère mais significative diminution de son score global et le pays est tombé dans la catégorie «démocratie imparfaite»

CLASSEMENT PAR REGIONS: https://infographics.economist.com/2021/democracy-index-2020/dots.html

La pandémie n’a pas mis un terme aux niveaux croissants d’engagement politique. Le taux de participation à l’élection présidentielle américaine de novembre a été le plus élevé depuis 120 ans et le pays a enregistré son meilleur score de participation politique depuis le début de l’indice. Mais la confiance du public dans le processus démocratique a été coupée par le refus de Donald Trump et de nombre de ses partisans d’accepter le résultat des élections, et les États-Unis restent dans la catégorie «démocratie imparfaite».

LES 167 PAYS : https://infographics.economist.com/2021/democracy-index-2020/index.html

Le pays vedette, mesuré par le changement de son score et de son rang, était Taiwan, qui est passé à une «démocratie totale» après avoir gagné 20 places dans le classement mondial de la 31e à la 11e place. Taïwan s’est rendu aux urnes en janvier 2020 et un fort taux de participation, y compris chez les jeunes, a démontré la résilience de sa démocratie.

Les élections ne conduisent pas toujours au progrès démocratique. Bien que le Mali ait organisé des élections législatives en mars 2020 qui étaient globalement libres et équitables, les résultats ont été annulés lorsque le pays a subi un coup d’État en août par des officiers militaires lésés par l’absence de progrès contre les insurgés djihadistes. La baisse de 11 places du Mali dans le classement est typique de l’Afrique subsaharienne dans son ensemble, qui a subi une année terrible pour la démocratie.

Cette année n’est pas très prometteuse, avec une insurrection au Capitole américain et un coup d’État militaire au Myanmar . Les démocrates espèrent qu’un assouplissement progressif des restrictions du covid-19 leur donnera plus de raisons de se réjouir.

6 réponses »

  1. La démocratie étendue dans nombre d’états après la Chute du Mur de Berlin, se présente sous un autre visage stigmatisé de ce que les puissances ont mécaniquement essaimé sur la planète, en sous-estimant des réalités locales, suite aux attentats du 11 septembre 2001.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :